Comment bien préparer sa succession ?

Preparer Succession

Lorsqu'on arrive à un certain âge, la transmission du patrimoine qu'on a construit tout au long de notre vie devient une véritable préoccupation. C'est la raison pour laquelle il est important de préparer sa succession dès que possible, et de penser à mettre ses proches à l'abri via une assurance vie.

L'importance d'organiser sa succession

La préparation de sa succession est une excellente initiative. Non seulement cela vous permettra de répartir vos biens entre vos héritiers selon votre souhait, mais aussi de définir les droits de votre conjoint si vous le souhaitez, ou même de permettre à une personne qui vous est chère de bénéficier d'une partie de votre héritage.

Dans le cas où aucun héritier n'est désigné, ce sont les règles successorales qui seront appliquées automatiquement. Sachez cependant que le montant des droits de succession peut désavantager fortement vos héritiers.

Pour pallier cela, il existe différentes solutions permettant de réduire significativement l'impôt sur la succession. C'est notamment le cas de la souscription à une assurance vie. Si vous optez pour cette solution, retrouvez les meilleures assurances vie sur le net et faites une comparaison pour trouver la meilleure offre. Vos proches ne souffriront pas ainsi de pertes financières importantes le moment venu.

Quelles solutions choisir pour échapper à un taux d'imposition élevé ?

Pour échapper à des droits de succession élevés, plusieurs solutions s'offrent à vous, parmi lesquelles :

  • la souscription à un ou plusieurs contrats d'assurance vie,
  • la rédaction d'un testament,
  • la donation,
  • le démembrement de propriété, etc.

L'assurance vie est un excellent moyen permettant de faire face à la transmission du patrimoine, hormis ses atouts en matière de valorisation de votre épargne, de sécurité ou encore de fiscalité. En effet, elle est avantageuse lorsqu'il s'agit de droits de succession.

Taux Imposition Assurance Vie

La loi, ou plutôt le Code des assurances, stipule que l'assurance vie n'entre pas dans le cadre de la succession. À cet effet, le capital ou la rente qui doit être versé aux bénéficiaires au moment du décès du souscripteur ne fait pas partie des droits de succession. Il revient uniquement au bénéficiaire comme il est indiqué dans le contrat et non pas aux héritiers.

Notons cependant que le bénéficiaire d'un contrat d'assurance vie est désigné librement par l'assuré. Cela peut être un membre de sa famille ou un proche, sans aucun lien de parenté. L'assuré n'a plus le droit de revenir en arrière ni d'effectuer de modifications une fois que le ou les bénéficiaires ont accepté les clauses du contrat.

Dans le cas où vous n'avez pas désigné un bénéficiaire pour votre contrat d'assurance vie, le capital sera affecté à la succession et partagé entre vos héritiers par un notaire, d'après les règles successorales, et il sera forcément soumis aux droits de succession.

Si vous souhaitez opter pour la donation, sachez que c'est aussi un excellent moyen pour bien préparer sa succession. Par définition, c'est un acte par lequel une personne lègue gratuitement et de son vivant son bien à un autre individu. Il existe ce que l'on appelle la « donation-partage », qui permet à une personne de partager entre ses héritiers tout ou partie de son patrimoine, de son vivant.