Quel type de finance choisir pour acheter sa voiture ?

finance achat voiture

Compte tenu de la somme engagée, l’achat d’une voiture, neuve ou d’occasion, est une décision importante. Plusieurs solutions de financement sont possibles, choisies en fonction de la situation propre de chaque acheteur.

L’achat de la voiture à crédit

C’est la solution retenue par le plus grand nombre d’acheteurs. Avant de s’engager dans un crédit auto, il est essentiel de s’assurer de ses capacités de remboursement. Il faut vérifier que les mensualités, versées sur un temps assez long, n’obèrent pas trop votre budget. Il est également préférable de comparer les offres et de mettre en concurrence les organismes prêteurs, afin d’obtenir des taux intéressants. Le recours au crédit peut s’avérer une bonne solution si, pour des raisons diverses, vous visez la propriété immédiate de votre voiture.

Une fois votre décision arrêtée, la banque, ou un autre organisme prêteur, peuvent vous proposer deux types de crédits. Votre prêt voiture occasion peut ainsi prendre la forme d’un crédit affecté. Dans ce cas, la somme prêtée doit servir à l’achat envisagé. Si la vente ne se réalise pas, l’opération ne peut avoir lieu. Dans le cas contraire, le remboursement du crédit ne débute qu’à la livraison du véhicule. Pour rendre l’opération possible, certains justificatifs peuvent être demandés.

Vous avez également la faculté de solliciter un prêt personnel. Dans ce cas, la somme allouée n’a pas une destination précise. Aussi pouvez-vous la dépenser comme bon vous semble.

L’achat au comptant

Cette solution n’est bien sûr possible que si vous avez engrangé un capital suffisant ou si vous pouvez compter sur l’aide de vos proches.

Compte tenu de la somme en jeu, l’achat au comptant est assez peu pratiqué pour l’acquisition d’une voiture neuve. Il peut s’avérer plus intéressant pour l’acquisition d’un véhicule d’occasion, dont le prix d’achat est moindre.

En achetant votre voiture au comptant, vous la payez finalement moins cher. Vous évitez en effet d’acquitter les intérêts d’un emprunt.

Une solution originale : la location

La location avec option d’achat représente une autre voie pour financer votre voiture. Le principe en est assez simple. Il consiste à louer un véhicule sur une durée donnée, en général entre un et cinq ans. Les mensualités, fixées à l’avance, ne varient pas, du moins tant que le contrat n’est pas modifié.

Au terme du contrat de location, vous pouvez, en levant votre option d’achat, devenir propriétaire du véhicule. C’est, en effet, une des facultés laissées au locataire. Vous pouvez d’ailleurs, sous certaines conditions, la faire jouer par anticipation et devenir ainsi propriétaire du véhicule avec un peu d’avance.

Ce type de location entraîne certains frais. Le versement d’un apport initial n’est pas obligatoire, mais réduira d’autant les mensualités à payer. Par contre, vous devrez vous acquitter d’une somme supplémentaire avant de devenir propriétaire de la voiture.

Par ailleurs, le locataire ne doit pas dépasser le kilométrage prévu au contrat. De même, si le véhicule est volé ou accidenté, il devra toujours s’acquitter de ses loyers. De telles dispositions peuvent être modifiées et des assurances spécifiques souscrites. Mais elles entraînent de fait un enchérissement du loyer. Enfin, le locataire se charge de l’entretien du véhicule loué.

Des aides possibles

S’il vous manque de l’argent pour financer l’achat d’une voiture, vous pouvez faire appel à certaines aides.

La Caisse d’allocations familiales accorde ainsi des prêts qui peuvent s’avérer très utiles. Ils sont accordés aux allocataires sous certaines conditions de ressources et de composition du foyer. Pour obtenir le prêt préventif, il faut en outre justifier d’une situation d’urgence. Vous devez fournir, par exemple, un justificatif attestant que votre véhicule est hors d’état de fonctionner.

La Caf peut également vous allouer un prêt d’honneur. Le montant de ce prêt à taux zéro est plus élevé. La fréquence et le montant des mensualités font l’objet de dispositions précises. Dans les deux cas, ces prêts représentent une aide appréciable pour acquérir un véhicule d’occasion.

De même, des aides accordées par Pôle emploi peuvent permettre à de jeunes chômeurs d’acquérir plus facilement un véhicule, condition souvent indispensable à l’obtention d’un premier emploi. Ces aides sont soumises à des conditions d’âge.

Il existe par ailleurs des aides s’inscrivant dans la volonté des pouvoirs publics de favoriser la transition écologique. C’est le cas de la prime à la conversion, qui doit inciter les automobilistes à remplacer leur ancienne voiture polluante par un véhicule émettant moins de dioxyde de carbone. Des dispositions récentes ont augmenté le montant de cette prime pour les foyers modestes et certaines catégories d’automobilistes.

Dans la même veine, le bonus écologique se traduit par une aide versée aux personnes faisant l’acquisition d’un véhicule peu polluant. Le montant du bonus est inversement proportionnel au volume de gaz à effet de serre émis dans l’atmosphère. En fait, cette aide, qui représente un coup de pouce notable, n’est attribuée aujourd’hui qu’aux personnes décidant d’acheter un véhicule électrique ou fonctionnant à l’hydrogène.

Quel type de finance choisir pour acheter sa voiture ?
4.5 (89.63%) 27 vote[s]