Le fonctionnement de l’embrayage d’une voiture et son entretien

embrayage voiture

Dans une voiture à boîte de vitesse manuelle, l’embrayage est un élément essentiel du fonctionnement du véhicule. Il permet à la voiture d’accélérer ou de ralentir sans faire caler le moteur et il assure le changement de vitesses. L’entretien et le changement de l’embrayage, qui dépendent du type et du modèle de la voiture, sont des opérations indispensables.

Comment fonctionne l’embrayage d’une voiture ?

Sur les voitures à transmission manuelle, équipées d’un moteur à combustion interne, l’embrayage est le mouvement de rotation du volant moteur, transmis aux roues par l’arbre de transmission. Le volant moteur, ou volant d’inertie, est fixé au moteur. Aussitôt qu’il est mis en marche, le moteur fait tourner ce disque.

Un second disque, dit d’embrayage, est installé sur le volant moteur, ou volant d’inertie. Ce disque d’embrayage dépend de la boîte de vitesse. En démarrant, le moteur en fait tourner l’axe. Par ailleurs, une autre pièce, appelée la plaque de pression, plaque le disque d’embrayage contre le volant moteur.

En lâchant la pédale de gauche, qui commande l’embrayage, le conducteur permet la pression de la plaque de pression sur le disque d’embrayage, qui, de son côté, appuie sur le volant moteur. Le disque d’embrayage est conçu dans une matière qui lui permet de bien accrocher aux deux disques qui l’entourent.

Si le conducteur appuie sur la pédale d’embrayage, la plaque de pression recule, laissant le disque d’embrayage tourner librement. C’est ce qui permet de passer les vitesses. En enlevant le pied de la pédale, le disque se trouve à nouveau coincé entre la plaque de pression et le volant d’inertie.

Dans certains cas, le dispositif d’embrayage est actionné par un câble. Il existe aussi des véhicules équipés d’un embrayage hydraulique.

Embrayage : problèmes et signes avant-coureurs

Un mauvais entretien ou un changement trop tardif de l’embrayage peuvent avoir des conséquences fâcheuses. À terme, un dispositif d’embrayage défectueux peut entraîner la dégradation de la boîte de vitesse.

De même, la montée en puissance du moteur semble normale, mais la voiture peine à prendre de la vitesse. L’embrayage patine et le frein moteur est moins efficace. Si vous ne faites pas changer l’embrayage, vous risquez alors la panne.

Certains signes vous avertissent de la survenue du problème. Si la pédale est plus dure ou plus molle que d’habitude, cela signifie que l’embrayage commence à donner des signes de fatigue. La difficulté à passer les vitesses doit aussi vous alerter.

Pour en avoir le cœur net, vous pouvez essayer quelque chose de très simple. Mettez-vous à l’arrêt et serrez le frein à main. Ceci fait, tâchez de démarrer en troisième. Si le moteur cale aussitôt, tout va bien. Si ce n’est pas le cas, c’est que votre embrayage est moribond.

En moyenne, la durée de vie d’un embrayage peut varier entre 100 000 et 200 000 km. Elle ne sera pas la même pour les voitures essence et les véhicules diesel. Elle dépend aussi de votre façon de conduire et de votre tendance à ménager la mécanique. De même, une conduite sur autoroute, ou sur des routes de campagne, sollicite moins l’embrayage que la conduite en ville. Enfin, la traction de lourdes charges peut, à la longue, fatiguer votre embrayage.

Entretien et changement de l’embrayage

Une conduite souple et certains gestes simples peuvent retarder l’usure de votre embrayage. C’est ainsi qu’il faut éviter de retirer trop vite ou trop lentement votre pied de la pédale d’embrayage. De même, à l’arrêt, il vaut mieux vous mettre au point mort. Vous évitez ainsi une fatigue prématurée du système d’embrayage.

Un contrôle régulier de l’embrayage peut s’avérer nécessaire. Vous pouvez en faire nettoyer les pièces par votre garagiste. Si vous le faites vous-même, ce qui est assez délicat, évitez d’utiliser de l’eau, qui pourrait entraîner l’oxydation des pièces.

Si votre voiture possède un embrayage hydraulique, il convient de contrôler régulièrement le niveau du liquide qui l’alimente. En cas de besoin, remplissez le réservoir adéquat avec du liquide de frein. Si l’embrayage est commandé par un câble, il est utile de vérifier, de temps en temps, l’usure du disque d’embrayage.

Cependant, si votre embrayage arrive en fin de vie ou présente d’évidents signes d’usure, il faut envisager de le changer. Cette opération demande des heures de travail. Par ailleurs, elle est assez délicate, car il est difficile d’atteindre les pièces du système d’embrayage. Pour y parvenir, il faut en effet démonter le moteur. Ceci fait, c’est l’ensemble des pièces qu’il faudra remplacer.

Dans ces conditions, seul un professionnel peut procéder au changement d’embrayage. Son savoir-faire et son expérience sont les gages d’un travail de qualité, effectué dans les règles de l’art.

Votre garagiste vous garantit également le meilleur rapport qualité/prix. Pour vous donner une idée des tarifs pratiqués, votre garagiste vous indique les prix du marché. Soucieux de vous proposer une prestation répondant à vos besoins propres, il établit ensuite, à votre intention, un devis pour changer d’embrayage.

Ce service, gratuit et personnalisé, vous permet de connaître à l’avance le montant précis de la facture. Pour établir le devis, le garagiste a besoin de quelques indications supplémentaires, notamment le kilométrage de votre voiture.

Vous êtes ainsi à l’abri des surprises. En effet, aucun frais supplémentaire ne vous sera facturé.