Opposition carte bancaire La Banque Postale : les démarches possibles

opposition carte bleue banque postale

Votre carte bancaire est perdue, volée ou utilisée à des fins frauduleuses. N’attendez pas que les prélèvements s’accumulent sur votre compte bancaire, faites opposition ! Il existe plusieurs moyens pour procéder à une opposition carte bancaire La Banque Postale, découvrez lesquels. On vous informe également sur les conséquences de l’opération, les délais, les obligations de la banque ainsi que la procédure à suivre en cas de litige.

Dans quelles circonstances peut-on faire opposition à sa CB La Banque Postale ?

Sachez que le titulaire d’une carte bancaire peut faire opposition à sa carte bancaire pour trois motifs :

  • sa carte bancaire a été volée ;
  • il a perdu son moyen de paiement ;
  • sa CB a été utilisée de manière frauduleuse.

Attention, si vous avez égaré votre carte bleue, veillez à bien la chercher avant de faire opposition. Il s’agit d’une opération définitive qui implique la destruction de votre CB si vous la retrouvez.

Les solutions pour faire opposition à sa carte bancaire La Banque Postale

D’abord, sachez que vous pouvez faire opposition à votre carte bancaire tous les jours, 7j/7. Pour cela, plusieurs possibilités :

  • directement depuis votre espace carte dans votre application mobile. Cliquez sur « Gérer mes cartes », puis sur « Services » et enfin « Faire opposition » ;
  • par téléphone : depuis la France au 09 69 39 99 98 ou depuis l’étranger au +33 9 69 39 99 98 ;
  • en vous rendant au guichet de votre bureau de Poste. Demandez à un conseiller de faire opposition à votre CB ;
  • par défaut, vous pouvez aussi appeler le numéro interbancaire réservé aux oppositions au 0 892 705 705. Vous devrez alors fournir les informations suivantes : le numéro de votre carte de crédit à 16 chiffres ainsi que sa date d’expiration. Au préalable, il convient donc d’avoir relevé ces informations quelque part.

Toutefois, sachez que même en cas d’opposition formulée par téléphone, vous devrez confirmer votre demande par écrit en lettre recommandée. Joignez à votre courrier une copie du procès-verbal de la gendarmerie ou du commissariat de police s’il s’agit d’un vol.

A savoir : le numéro 09 69 39 99 98 sert également à faire opposition sur vos chéquiers si l’ensemble de vos moyens de paiement a été dérobé (du lundi au vendredi de 8h à 19h et le samedi de 8h à 12h). Et si vous êtes détenteur de l’assurance moyens de paiement Alliatys, déclarez le sinistre après avoir fait opposition au 0 800 04 14 48 (appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 18h).

Opposition à sa carte bancaire La Banque Postale : les délais

D’une part, notez que l’opposition prend effet dès que le titulaire de la carte en fait la demande. Il est donc dans votre intérêt de faire opposition le plus rapidement possible, dans un délai de 2 ou 3 jours maximum. En effet, certains contrats de CB prévoient ce délai. Si vous attendez pour faire opposition, la banque peut vous accuser de négligence. Et la Banque Postale ne vous remboursera pas les sommes indûment prélevées.

D’autre part, l’annulation de la CB est valable à compter du jour où le titulaire a fait opposition. A partir de ce moment, vous n’êtes alors plus considéré comme responsable des sommes prélevées sur votre compte bancaire. Et vous disposez également d’un délai de 70 jours maximum après la date d’édition du relevé de comptes pour signaler à votre banque les opérations effectuées à votre insu.

Les conséquences pour le titulaire de la carte bancaire

Faire opposition à sa CB La Banque Postale n’est pas une action anodine car elle comporte des conséquences.

D’abord, l’opération peut entraîner des coûts supplémentaires, en fonction des conditions prévues par le contrat :

  • frais d’opposition ;
  • franchise de 50 euros pour les sommes prélevées avant la demande d’opposition si le code confidentiel de la CB a été utilisé ou si le débit contesté a lieu en dehors de l’Espace économique européen ;
  • commande d’une nouvelle carte bleue. L’opposition est une opération irréversible qui annule la date de validité de la CB, même si vous la retrouvez après.

Les obligations de La Banque Postale

Il ne faut pas confondre opposition sur CB et résiliation de sa carte bancaire. Les deux opérations n’entrainent pas  les mêmes conséquences pour La Banque Postale.

D’abord, la banque doit vous rembourser dès lors que les prélèvements dépassent la limite de 50 euros. A condition que cela ne résulte pas d’une extrême négligence de votre part ou d’une utilisation de la CB avec le code confidentiel.

Ensuite, si vous êtes victime d’une utilisation frauduleuse sans que votre carte n’ait été volée ou perdue, la banque doit vous rembourser ces opérations dès réception de votre demande. Vous disposez alors de 13 mois pour effectuer la démarche, en sachant qu’il s’avère préférable d’être rapide. A noter, le délai est ramené à 70 jours voire 120 pour les paiements effectués hors de l’Union européenne.

Enfin, sachez que La Banque Postale doit apporter la preuve de votre négligence le cas échéant. Elle ne peut pas se contenter d’affirmer que vous avez victime de phishing (ou hameçonnage).

Que faire en cas de litige avec La Banque Postale ?

Le centre d’opposition fournit un numéro d’enregistrement lors d’une demande d’opposition. Conservez ce numéro car il vous servira en cas de litige avec votre banque. Si vous rencontrez des difficultés pour vous faire rembourser les sommes après opposition, il existe plusieurs recours :

  • le recours à l’amiable en saisissant le Médiateur bancaire de La Banque Postale. Préalablement, vous devez adresser une réclamation à votre bureau de poste ainsi qu’au service relations clientèle de la banque. La saisine du Médiateur bancaire s’effectue par courrier à l’adresse suivante : Monsieur le Médiateur de La Banque Postale – 115 rue de Sèvres Case Postale G 009 – 75275 Paris Cedex 06, ou via son site internet : https://mediateur.groupelaposte.com/. Puis, le professionnel dispose d’un délai de deux mois pour vous apporter une réponse ;
  • ensuite, si la réponse du Médiateur bancaire ne vous apporte pas satisfaction, vous pouvez saisir la justice (recours judiciaire). Pour les montants de moins de 10 000 euros, vous devrez vous tourner vers un tribunal d’instance. Et pour les sommes de plus de 10 000 euros, vers un tribunal de grande instance.

A lire aussi >> Faire opposition à sa carte bancaire à la Banque Populaire