Le rachat de crédits peut-il vous aider à sortir de l’endettement ?

Regroupement Credits

Multiplication de crédits, perte d'emploi, séparation, problèmes de santé ou accident… Les raisons qui peuvent mener à une situation d'endettement sont nombreuses. Le principal problème posé par la consommation à crédit est qu'il engage des dépenses que les personnes n'ont pas les moyens de payer dans l'immédiat. Vous vous retrouvez dans cette situation ? Découvrez comment le rachat de crédits peut vous aider.

Situation de surendettement : le rachat de crédits

Lorsque les remboursements de crédits s'accumulent et que la situation est extrême, on parle alors de surendettement. Les particuliers se retrouvent surendettés lorsqu'ils contractent plus d'emprunts qu'ils ne peuvent rembourser. Les factures impayées s'amoncellent et les revenus ne suffisent plus à garder la tête hors de l'eau.

Les crédits ne sont accordés que si les demandeurs ont des garanties qui persuadent les établissements prêteurs. Au moment de la signature des contrats, ces personnes justifient d'une capacité d'emprunt et de remboursement suffisante.

Personne n'étant à l'abri d'un coup dur, ce sont souvent des facteurs extérieurs qui empêchent des particuliers de rembourser leurs traites. Il peut s'agir d'un accident, de la perte de son emploi ou encore d'un divorce. Vous vous trouvez dans cette situation ? Si vous voulez vous sortir du surendettement, pensez à faire gratuitement une simulation de rachat de crédits et reprenez le contrôle de vos finances.

Situation De Surendettement

Les cartes de crédit sont une autre source importante d'endettement. Elles permettent à un client d'une banque de dépenser de l'argent qu'il ne possède pas encore. L'établissement financier se base sur la future rémunération de son client ou sur ses entrées régulières d'argent pour se faire rembourser son crédit. Le crédit étant le levier de l'économie actuelle, le système en place jour un rôle central dans l'endettement, voire même le surendettement.

Le principe des 33 % du taux d'endettement

Sur votre revenu net, la part dépensée pour vos charges mensuelles correspond au taux d'endettement. Le montant maximal que vous pourrez rembourser sur votre crédit est calculé en fonction de vos revenus et de vos dépenses fixes. Pour être sûr que vous puissiez payer vos traites, cette capacité de remboursement mensuelle ne pourra pas représenter plus de 33 % de vos revenus nets.

Les établissements de crédit estiment qu'il y a un risque lorsqu'il dépasse ce seuil. Au-delà, vous risquez l'insolvabilité, l'incapacité à rembourser votre emprunt et vous êtes plus vulnérable au surendettement. Il faut toutefois noter que ce taux d'usage peut être augmenté ou réduit en fonction de votre cas.

Votre capacité de remboursement dépend donc de ce taux d'endettement, et tous deux sont liés à votre capacité d'emprunt ou la somme totale que vous pouvez emprunter à la banque. Enfin, le reste à vivre est le montant qu'il reste au ménage une fois toutes les charges et les mensualités retirées.

Quand votre taux d'endettement avoisine les 33 %, il vous est très difficile, voire même impossible d'effectuer un nouvel emprunt.

Racheter les crédits : comment cela fonctionne ?

Pour éviter de tomber dans le surendettement, le rachat de crédits est une des solutions qui existent. Aussi appelé regroupement de crédit, il consiste à regrouper la totalité ou une partie de vos crédits en un seul crédit. Il permet une restructuration des dettes et vise à les rembourser ensemble avec une seule mensualité. Vos crédits sont donc « rachetés » à votre établissement bancaire par un autre établissement.

Le rachat de crédits présente de nombreux avantages. Avec un seul crédit groupé, vous n'avez plus qu'une mensualité et une seule assurance emprunteur. En comparaison avec le montant de toutes celles que vous aviez à payer auparavant, celui de la nouvelle mensualité est parfois 40 % moins important. Votre taux d'endettement diminue, vous évitez le surendettement et vous avez la possibilité de faire un nouvel emprunt.

Il faut par contre comprendre que si la mensualité est plus légère, la durée du prêt est automatiquement rallongée. Le coût total est donc plus important et il implique aussi de vous acquitter de certains frais. Notez également que les personnes qui sont déjà en surendettement et qui sont en plus fichées Banque de France ne sont pas éligibles au rachat de crédits.

Si vous êtes surendetté, mais que vous n'êtes pas encore fiché, votre établissement bancaire se basera sur votre « scoring bancaire » pour déterminer si votre cas est viable ou s'il est risqué. En cas de refus du rachat de crédits de sa part, vous pouvez déposer votre dossier de surendettement directement à la Banque de France. Si elle l'accepte, elle se rapprochera de vos établissements de crédit pour que vos mensualités soient restructurées.

Si cette opération vous permet de solliciter un crédit à nouveau, nous vous conseillons toutefois de procéder avec prudence. Prenez le temps de bien faire vos calculs et assurez-vous de bénéficier des meilleures protections en cas de coup dur.

Un changement de perspective pour éviter le surendettement

Le surendettement est lié à de mauvaises habitudes de consommation. Si l'on en croit certaines personnes, il semblerait que l'acte d'achat leur fasse un bien thérapeutique. Et pourtant, quand il est reproduit à outrance et sans considération pour son avenir, il peut au final faire plus de mal que de bien. De plus, des achats impulsifs qui se répètent engendrent rapidement d'importantes dépenses. Quand une personne commence à emprunter en ayant ce genre d'habitudes, elle s'expose fortement au surendettement.

De nombreux ménages multiplient pourtant les crédits pour pouvoir posséder certaines choses, comme un logement ou une voiture. Ils s'engagent parfois sans savoir exactement dans quoi ils s'embarquent et ne réalisent pas réellement les difficultés auxquelles ils devront faire face en cas de coup dur.

Le surendettement s'évite d'abord en prenant le temps de la réflexion pour chacun de vos achats. Demandez-vous s'ils sont réellement nécessaires, si vous pouvez vous le permettre et surtout s'il ne s'agit pas juste d'envies passagères. Il faut ensuite prendre le temps de la réflexion avant de contracter un emprunt. En effet, tout crédit est un engagement et l'emprunteur a l'obligation de s'en acquitter.