Préparer sa retraite en devenant rentier !

Preparer Sa Retraite En Devenant Rentier

Il est tout à fait possible de vivre sereinement sa retraite avec les multiples placements existants. Devenir rentier est l'une des meilleures solutions pour être à l'abri à l'âge de la retraite. C'est une excellente assurance pour être indépendant financièrement, mais cela nécessite quelques préparations. Quelles sont donc les démarches à faire ? Vous découvrirez dans cet article les réponses à vos questions, ainsi que quelques conseils qui vous seront utiles.

Devenir rentier : comment faire ?

En premier lieu, pour devenir rentier et s'assurer un complément de revenu une fois l'âge de la retraite arrivé, il faut se fixer des objectifs financiers atteignables et clairs. Ces derniers doivent se baser sur votre capacité d'investissement et d'épargne, ainsi que la durée de ces derniers. Définir à l'avance ses objectifs permet de mieux déterminer le montant de la rente dont vous aurez besoin chaque mois.

Pour atteindre l'objectif visé, il faudra ensuite faire des économies, si vous n'êtes pas héritier. Cela permettra de se constituer un capital de base tout au long de sa vie, nécessaire pour devenir rentier. Il est recommandé d'épargner environ 30% de ses revenus mensuels, même s'il s'agit seulement d'une petite somme au tout début. Il est essentiel de faire des économies le plus tôt possible. Vous pourrez par exemple épargner chaque mois 250 € à partir de vos 30 ans afin de profiter d'une retraite à l'âge de 65 ans. Vous aurez donc un pécule de 183 866 €. Alors que si vous ne commencez qu'à l'âge de 40 ans, vous n'aurez que 110 873 € à l'âge de 65 ans, ce qui vous fait un écart conséquent de 73 000 €.

Enfin, il ne faut pas hésiter à passer à l'action et à sortir de sa zone de confort. Vous avez une multitude de choix en matière de placements. Vous pourrez miser sur l'assurance-vie pour un placement à long terme, ou bien choisir le PEA, ou Plan Épargne Actions. Il s'agit d'un placement généralement présenté par les établissements bancaires, en associant un compte d'espèces et un compte-titres.

Vous avez également comme option les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, ou les SCPI. On place alors son capital dans la gestion et la location d'un parc immobilier. Les investissements dans les Établissements d'Hébergement pour Personnes âgées Dépendantes ou EHPAD sont souvent les plus pratiqués.

Devenir Rentier

Conseils pour devenir rentier

Au niveau du capital à placer, il faut savoir bien l'estimer selon vos capacités et vos objectifs. Vous avez le choix d'investir de l'argent en une seule fois et le laisser fructifier ou bien opter pour un placement à long terme, en plusieurs fois. Pour connaître précisément le montant que vous pourrez investir, commencez par faire une liste de toutes vos dépenses mensuelles et ordonnez-les par ordre de priorité. Le but est aussi de pouvoir dégager un « reste à vivre » suffisant.

Ensuite, il est conseillé de diversifier vos placements. Avoir plusieurs sources de rente permet en effet de limiter les risques de se retrouver sans le sou. Pour cela, vous devez favoriser les valeurs sûres telles que l'immobilier, l'assurance-vie, ou bien le plan épargne logement, ou EPL. Ce dernier vous permet d'acheter une résidence principale à moindre coût pour seulement 2% de vos revenus pendant 25 ans.

Enfin, il faut prévoir les dépenses imprévues, notamment les diverses taxes. Si nécessaire, n'hésitez pas à vous rapprocher d'un conseiller en gestion de patrimoine.