Sécurité à moto : les meilleures solutions

Securite A Moto Les Meilleures Solutions.jpg

La moto compte indéniablement parmi les moyens de locomotion les plus pratiques pour éviter les embouteillages. Il s'agit également d'une activité ludique à laquelle nous pouvons nous adonner pour satisfaire nos besoins de liberté et de sensations fortes. Si vous venez d'acheter une moto, vous devrez à tout prix penser à votre sécurité. Quels conseils essentiels à prendre en compte pour garantir votre sécurité à moto ? Quel équipement choisir ? Le casque intégral est un achat à faire en priorité.

Sécurité à moto : le casque intégral

La communauté des passionnés de moto vous le dira, le port d'un casque ne doit faire l'objet d'aucune concession. Des chutes plus ou moins graves peuvent survenir et causer des impacts physiques. Voilà pourquoi cette pratique exige un savoir-faire et des équipements de protection de qualité. Parmi ces accessoires, le casque est un indispensable dont la qualité doit être irréprochable. Ce dernier se décline en trois types que sont le casque jet, le casque modulable et le casque intégral.

Pourquoi choisir un casque intégral moto ?

Il est indéniable que l'avantage principal d'un casque intégral reste la sécurité, qu'il soit porté par le conducteur et/ou le passager. Le casque intégral protège tout le visage, y compris la mâchoire, contrairement aux casques jet et modulable. C'est la protection idéale pour rouler en scooter ou sur une moto de sport. Trois modèles sont disponibles selon la pratique que vous avez de la moto :

  • le casque intégral de sport,
  • le casque intégral de route,
  • le casque intégral de cross.

En plus d'être le plus sûr, le casque intégral protège des aléas climatiques et offre une meilleure insonorisation. Il procure aussi un plus en matière d'aérodynamisme. Vous en trouverez facilement étant donné que toutes les marques de casques moto en fabriquent. Des modèles performants, confortables et même personnalisables se retrouvent dans les rayons des magasins spécialisés.

casque intégral sécurité moto

Comment choisir son casque intégral moto ?

Pour vous décider, vous devez tenir compte du type de moto, de l'usage du casque intégral et de ses différentes caractéristiques, notamment :

  • le poids,
  • la ventilation,
  • l'amortissement du bruit,
  • le design,
  • l'aérodynamisme,
  • le champ de vision,
  • le maintien,
  • le type de fermeture.

Il est primordial que le casque choisi réponde à la norme de protection ECE 22-05. S'il n'est pas homologué, vous ne bénéficierez pas d'une sécurité optimale. Les matériaux utilisés pour fabriquer le casque intégral assurent plus de confort et de légèreté au motard.

Le modèle que vous choisirez devra par ailleurs être parfaitement englobant. Vous devrez être bien maintenu, et votre champ de vision, avec le casque, devra vous offrir une visibilité parfaite de la route. Avant d'acheter votre casque intégral, essayez-le : vous devez être à l'aise pour avoir un maximum de confort et donc de sécurité sur la route.

Les autres équipements indispensables pour la sécurité à moto

Certes, le casque reste l'accessoire le plus protecteur, mais il ne suffit pas. Quels sont les autres équipements que doit porter un motard ?

Les gants de moto

En cas d'accident, notre premier réflexe reste le même : amortir la chute avec nos mains. Protégeant les doigts, les mains et les poignets, les gants comptent parmi les équipements clés de sécurité à moto. Privilégiez les paires en cuir renforcées à la paume et aux articulations. Choisissez un modèle muni d'une sangle de serrage pour un maintien irréprochable en cas de glissade. Prévoyez des gants de moto différents selon les saisons pour plus de confort aux moindres variations climatiques.

Le blouson de moto

Carapace de sécurité pour tout motard, le blouson de moto reste indispensable. Pour minimiser les frottements intempestifs, évitez les doublures en nylon (synthétique) susceptibles de fondre en cas de chute et engendrer de graves blessures. Préférez un blouson en cuir ou en textile anti-abrasion (le Cordura ou le kevlar). En outre, optez pour un modèle équipé de renforts au niveau des épaules et des coudes. Le blouson peut aussi être muni d'une protection dorsale.

Le gilet « airbag »

Il existe 2 sortes de gilets airbags. Le premier est connu sous le nom de gilet airbag filaire. Dès que le conducteur se sépare de son engin, le cordon de sécurité reliant le blouson à la moto tire la clé d'activation. De ce fait, le gaz se répand dans tout le gilet et protège le conducteur lors des chutes. C'est une protection optimale dont le déclenchement se fait en quelques secondes.

L'autre modèle, le gilet à airbag « électronique » s'active lorsque les capteurs électroniques positionnés sur le véhicule détectent un choc, une chute ou un accident. Ce gilet s'enfile par-dessus n'importe quel type de blouson.

Les chaussures moto

Si vous ne comptez pas allouer un budget pour des bottes de moto spécifiques, privilégiez les chaussures en cuir montantes et antidérapantes.

Veillez également à ce qu'elles confèrent suffisamment de souplesse pour bien sentir les commandes. Ces équipements doivent idéalement être équipés de renforts afin de protéger les chevilles.

L'état de la moto : son importance pour la sécurité à moto

Pour optimiser votre sécurité à moto, assurez-vous que votre véhicule soit en bon état. Quels sont les éléments à vérifier ?

Les pneus

Contrôler les pneus consiste à vérifier l'état des témoins d'usure. Il s'agit des petits blocs de caoutchouc qui se trouvent dans les rainures des pneus. Veillez à ce que leur profondeur ne soit pas en dessous de 1 mm. Si vous remarquez que la hauteur de la gomme du pneumatique a atteint ledit témoin, changez-le pour assurer votre sécurité.

Le changement des pneus ne tient pas forcément de son âge : cela dépend essentiellement des conditions d'utilisation de la moto. En règle générale, il est conseillé de changer le pneu avant à 12 000 kilomètres, et le pneu arrière à 10 000 kilomètres. Ces chiffres sont bien évidemment une moyenne, adaptez-les à l'usage que vous faite de votre moto (circulation sur asphalte, sur chemins caillouteux, trajet en ville ou sur les départementales, etc.).

Comment connaître le nombre d'années d'existence de votre pneu ? Vous devez rechercher sur ce dernier l'inscription DOT ou Department of Transportation. Juste après cette mention, vous trouverez des lettres et des chiffres :

  • les 4 derniers chiffres vous indiqueront la date de fabrication de votre pneu,
  • les 2 premiers se réfèrent à la semaine de fabrication,
  • les 2 derniers chiffres correspondent à l'année de fabrication.

Par exemple : s'il est inscrit 2211 sur votre pneu, cela signifie que celui-ci a été créé au cours de la 22e semaine de l'année 2011.

L'éclairage de la moto

Pour mieux voir et être vu, il est essentiel de vérifier l'éclairage de votre moto. Commencez par contrôler l'état des clignotants avant et arrière : assurez-vous qu'ils ne sont pas cassés. Veillez ensuite à ce que les feux de position s'allument correctement. Enfin, examinez vos feux de route et vos feux de croisement. Dans le doute, rendez-vous dans une station-service ou un concessionnaire moto, et faites-vous assister par les équipes techniques sur place.

Les niveaux de liquides et les freins

Vous ne pouvez pas circuler à moto en toute sécurité sans vérifier les niveaux d'huile, du liquide de frein et du liquide de refroidissement. Cela évite des dysfonctionnements et d'éventuelles pannes. Si vous êtes novice en mécanique moto, regardez des tutos de professionnels pour vous initier, ou allez directement voir votre réparateur. Profitez-en pour vérifier le bon fonctionnement des freins avant et arrière.

Sécurité moto : la chaîne

La tension de la chaîne au niveau de la roue arrière est-elle bonne ? Cet accessoire est-il bien lubrifié ? Généralement, cette tension varie en fonction des motos. Il convient de vérifier la norme requise indiquée sur l'étiquette collée sur le bras oscillant, ou précisée dans le guide d'utilisation de votre moto. La valeur moyenne se trouve entre 25 et 35 mm. Afin de la déterminer, appuyez sur la chaîne en commençant par le milieu, puis remontez vers le bras oscillant et mesurez la distance entre les deux.

En aucun cas, vous ne devez négliger votre sécurité lorsque vous roulez à moto. Qu'il s'agisse du casque intégral, des autres équipements indispensables, de l'état du véhicule ou encore des bonnes habitudes, vous devrez être vigilant et penser à tout vérifier régulièrement. Et comme les risques d'accident sont également présents en été, il reste primordial de prendre les mêmes précautions qu'en saison hivernale. Équipez-vous donc de la même façon. Bonne route !

4.2/5 - (12 votes)