Tests psychotechniques pour récupérer son permis de conduire : ce qu’il faut savoir

Les tests psychotechniques pour récupérer son permis de conduire

En application du décret n° 2016-39 du 22 janvier 2016, après une suspension de plus de 6 mois, vous êtes dans l’obligation de passer des tests psychotechniques avant de pouvoir récupérer votre permis de conduire. Mais comment se déroulent-t-ils ? Combien ça coûte ? Où les passer ? Les réponses dans cet article.

Tests psychotechniques pour récupérer son permis : qui est concerné ?

Les tests psychotechniques sont obligatoires dans les situations suivantes :

Une annulation de permis de conduire

Si votre permis de conduire a été annulé par un juge suite à une infraction ou pour toute autre raison, vous êtes tenu de passer des tests psychotechniques avant de repasser le code. En sus, avant de récupérer votre permis, il vous sera demandé de repasser la conduite si :

  • Le permis était un permis probatoire ;
  • La durée de l’annulation est supérieure à un an ;
  • Vous avez entamé les démarches pour la récupération en dehors du délai de 9 mois donné par la préfecture.

Une suspension supérieure à 6 mois

Un permis de conduire peut-être suspendu par un juge ou par décision administrative suite à une infraction ou pour des raisons médicales. Si la durée de la suspension imposée atteint 6 mois, un test psychotechnique est nécessaire pour la récupération.

La perte de tous les points

Si le solde de points sur votre permis arrive à 0 point après plusieurs retraits, votre permis est annulé. Dans ce cas, on parle plus précisément d’invalidation de permis. Pour avoir à nouveau le droit de passer un permis et de conduire une voiture, vous devrez alors passer des tests psychotechniques.

Les tests psychotechniques pour récupérer son permis de conduire

Comment se déroulent les tests psychotechniques ?

Les tests psychotechniques pour la récupération du permis de conduite se déroulent en deux phases :

L’entretien individuel

Les tests démarrent avec un entretien d’une trentaine de minutes avec un psychologue. Cet échange a pour but d’examiner votre état psychique. Il fera également le point sur vos antécédents médicaux pour évaluer votre capacité à reprendre la route. Si vous ne souffrez pas d’une affection incompatible à la remise de votre permis, vous serez invité à passer l’examen psychotechnique pour confirmer cela.

Les examens psychotechniques

Les examens psychotechniques proprement dits se déroulent sur un ordinateur. Ils durent environ 40 minutes. Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin d’être un as en informatique pour les passer. L’objectif est d’évaluer vos réflexes, votre capacité d’attention, de tolérance au stress, de coordination, de concentration et de raisonnement.

Pour cela, les exercices proposés consistent à :

  • Sortir d’un labyrinthe en utilisant un joystick ;
  • Effectuer des actions précises avec un boîtier et une pédale ;
  • Réagir à des situations comme le passage d’une moto, le passage d’un piéton ou le changement d’un feu de signalisation.

Afin de maximiser vos chances de réussite, vous pouvez préparer ces tests dans un centre de formation agréé comme l’AAEP.

Combien coûte un test psychotechnique ?

Les tests psychotechniques coûtent entre 75 € et 140 € en fonction du centre agréé. Ils ne sont pas remboursés par les assureurs. Leur validité est de 6 mois.

La visite médicale, un préalable pour récupérer son permis de conduire

Une fois le test psychotechnique passé, vous devez faire une visite médicale dans un centre agréé avant de récupérer votre permis.

Ici, le médecin agréé réalise divers examens cliniques et recherche les éventuels signes d’une consommation fréquente d’alcool. Si votre permis a été suspendu à cause d’une situation d’ivresse au volant ou d’une consommation de stupéfiant, alors une analyse de sang ou une analyse d’urine vous sera également demandée. Les frais de la visite médicale s’élèvent à 36 € et ne sont pas remboursés par l’assurance maladie ou la sécurité sociale.

Enfin, une fois l’avis favorable du médecin obtenu, vous pouvez repasser le code et/ou la conduite et procéder à une nouvelle demande de permis de conduite sur le site de l’ANTS.

Pour de plus amples informations, consultez ici la liste des démarches pour récupérer son permis après une infraction.

4.9/5 - (8 votes)