Travailler en banque sans diplôme : est-ce possible ?

travailler en banque sans diplome

Souvent accessibles avec des études courtes, les métiers de la banque offrent des perspectives d’emploi intéressantes. Le milieu bancaire propose de nombreuses offres de stage et d’alternance. Quels sont les métiers de la banque ? Quels diplômes faut-il posséder pour prétendre à ces postes ? A défaut de diplôme, quelles compétences et qualités sont recherchés chez les candidats ?

Les différents métiers de la banque

Aujourd’hui, avec l’essor des services en ligne, les métiers de la banque ont évolué. Le rôle des employés de banque s’oriente davantage vers le conseil et la vente. Les profils commerciaux deviennent prisés. Une tendance confirmée par la diversification des diplômes recherchés, du BTS au master.

Le chargé d’accueil est le plus souvent un jeune diplômé. Le métier reste très accessible avec un niveau BTS ou DUT. Ces formations professionnalisantes avec stages et alternance préparent l’étudiant au monde du travail.

Après quelques années d’expérience, le chargé d’accueil peut espérer une promotion en tant que conseiller clientèle. Ce dernier a en charge un portefeuille de centaine de clients qu’il doit développer. Ce métier requiert de nombreuses compétences. Outre un sens commercial aiguisé, le conseiller clientèle particulier doit également maîtriser l’ensemble des produits bancaires et répondre aux exigences de ses clients. Il doit également effectuer de nombreuses tâches administratives.

Les métiers de conseiller de clientèle de professionnels et de gestion de patrimoine se veulent davantage techniques. Le plus souvent, ils sont accessibles aux diplômés d’un Bac+5 ayant effectué un stage dans ce secteur.

Les fonctions de responsable d’agence bancaires s’obtiennent rarement sans plusieurs années d’expérience. Toutefois, certains réseaux bancaires tels que la Société Générale, LCL ou BNP Paribas offrent des postes aux jeunes diplômés d’un master après un stage ou premier emploi concluant.

D’autres postes, rattachés au siège ou à la direction des risques, existent. Parmi eux, celui de chargé d’affaires d’entreprises.

Le métier de conseiller privé consiste, quant à lui, à accompagner des clients fortunés. Ses différentes missions ? Développer le patrimoine, protéger la famille et les biens de son client. Cette profession requiert une connaissance parfaite de la fiscalité des particuliers et des entreprises.

Quelles études pour travailler dans une banque ?

Les métiers de la banque sont accessibles avec des études courtes (Bac+2 ou Bac +3). Professionnalisantes, elles permettent de rentrer directement dans le monde du travail. Parmi les diplômes reconnus, il existe  le DUT et le BTS banque/assurance ainsi que la licence professionnelle, accessible avec un Bac+3. Ces études courtes permettent d’occuper un emploi de chargé d’accueil.

Pour ceux qui visent les spécialités telles que banque de détail ou banque de financement, il y a des cursus comme le master Banque finance.

Sans diplôme, est-ce possible de travailler dans une banque ?

Plus que des diplômes, les recruteurs recherchent des compétences. Les opportunités professionnelles dans les métiers de la vente de produits bancaires se révèlent très importantes. Les agences qui recrutent recherchent des compétences clefs chez les candidats, notamment l’expérience de la relation client et la dimension commerciale. La maîtrise de l’anglais et de certains logiciels fait également partie des critères de sélection.

Aujourd’hui, l’appétence pour le digital est une qualité à mettre en avant sur un curriculum vitae. Même pour un poste de conseiller bancaire, cette particularité s’avère un réel atout. Pour espérer décrocher un entretien, mettez toutes les chances de votre côté en développant votre réseau sur LinkedIn ou Twitter).

Les qualités à mettre en avant pour travailler en banque

Les qualités personnelles sont également à mettre en avant. Le recruteur privilégie les candidats aptes à évoluer au sein d’une société.

Les qualités les plus appréciées sont :

  • adaptabilité et capacité à mener de front plusieurs projets en cours ;
  • sens du relationnel et du service : prendre la parole en public, négocier…
  • esprit d’équipe et capacité à travailler en groupes de travail ;
  • autonomie et créativité. Etre force de proposition et avoir l’esprit d’initiative.

Dans le milieu bancaire, la formation continue s’avère essentielle. La plupart des établissements dans le secteur bancaire et des assurances proposent une formation aux nouvelles recrues avant la prise de fonction.

Travailler en banque sans diplôme : est-ce possible ?
5 (100%) 1 vote