Voiture gagée : qu’est-ce que c’est ? que faire ?

voiture gagée

Vous prévoyez de faire l’acquisition d’une voiture d’occasion auprès d’un particulier ? Avant d’acheter un nouveau véhicule, renseignez-vous bien sur un éventuel gage. De quoi s’agit-il ? Qu’est-ce qu’un véhicule gagé ? Achetez une nouvelle auto en toute sérénité grâce à nos conseils avisés. On vous dit également comment vendre une voiture gagée.

Définition d’un véhicule gagé

On qualifie de « gagé » un véhicule qui dispose d’une garantie empêchant sa vente par le propriétaire. Généralement, le créancier qui a gagé la voiture est l’État, la banque ou un organisme de crédit. Lui seul est en capacité de lever le gage sur la voiture. Cette pratique a lieu lorsque l’acheteur a eu recours à un prêt pour acquérir son véhicule. L’acheteur doit attendre la fin du gage, c’est-à-dire le remboursement du prêt, pour pouvoir vendre sa voiture s’il le souhaite. Bon à savoir, tous les véhicules achetés à crédit ne sont pas considérés comme des véhicules gagés. Il est tout à fait possible de les revendre avant le remboursement du crédit contracté.

Si jamais vous désirez vendre votre voiture gagée, vous devez en faire la demande auprès de votre créditeur. Sous certaines conditions, celui-ci peut lever le gage.

A noter, un véhicule peut être déclaré « gagé » par l’Administration en cas d’amendes non réglées. Pour que la voiture ne soit plus gagée, une seule solution, s’acquitter des sommes à payer.

Le certificat de non-gage

Un véhicule gagé est automatiquement enregistré à la préfecture. Son enregistrement prend fin lorsque le gage est levé. En cas d’achat d’un véhicule d’occasion, l’acheteur doit demander au vendeur un certificat de non-gage, appelé aussi officiellement certificat de situation administrative. Ce document prouve qu’il ne s’agit pas d’un véhicule gagé. Le vendeur est tenu de faire les démarches nécessaires pour l’obtention de ce papier, sur demande exclusive de l’acheteur. Les formalités s’accomplissent en ligne.

Attention, en cas d’acquisition d’un véhicule gagé, vous serez dans l’impossibilité de le faire immatriculer. Si vous avez acheté une voiture d’occasion sans avoir obtenu le certificat de non-gage, vous pouvez vous retourner contre le vendeur. Deux solutions, réclamer l’annulation de la vente ou faire en sorte que le vendeur s’acquitte de ses dettes afin que le gage soit levé. Vous devrez envoyer votre lettre au vendeur en recommandé avec accusé de réception. En cas de non coopération du vendeur, vous pouvez avoir recours à la voie judiciaire.

Comment faire une demande de certificat de non gage ?

Le certificat de non gage, appelé Certificat de Situation Administrative, est un document officiel obligatoire pour vendre une voiture, un moto, ou tout autre véhicule. Mais il est également nécessaire pour faire une demande de carte grise. En fait, il atteste de la situation administrative du véhicule. Voici les démarches pour l’obtenir.

Comme son nom l’indique, il garantit qu’aucun gage (véhicule financé via un prêt non remboursé ou hypothéqué) ni opposition (véhicule accidenté et considéré comme dangereux, véhicule volé) empêche une nouvelle immatriculation et donc la vente du véhicule. En fait, ce document atteste que la vente du véhicule est autorisée. Ce document est obligatoire pour faire une demande de carte grise. Il doit être daté de moins de 15 jours pour être valable.

La demande de certificat de non gage doit être effectuée au nom du nouveau propriétaire, après cession du véhicule. Ce document doit obligatoirement être remis par le vendeur à l’acheteur avant la cession. Il permettra à l’acheteur de pouvoir faire un changement de propriétaire sur la carte grise en vue d'une nouvelle immatriculation. Ce document n’est délivré par le Ministère de l’Intérieur que pour un véhicule immatriculé en France.

Tant que la situation administrative du véhicule n’est pas régularisée, le propriétaire ne peut pas procéder à sa vente. C’est pour cette raison que le certificat est obligatoire pour la vente d’un véhicule d’occasion et, par conséquent, pour une demande de changement de titulaire sur la carte grise.

Pour faire une demande de certificat de non gage, il faut connaître l’identité du titulaire du véhicule (le nom indiqué sur la carte grise), la date du certificat d’immatriculation en cours ainsi que la date de la première immatriculation. Toutes ces informations sont indiquées sur le certificat d’immatriculation.

Pour obtenir la levée du gage ou de l’opposition avant la vente du véhicule, le titulaire de la carte grise doit régulariser la situation administrative selon la nature du blocage. La levée du gage ou de l’opposition pourra ensuite être obtenue.

Comment vendre une voiture gagée ?

Un véhicule gagé s’avère difficile à vendre puisque son immatriculation est impossible. Néanmoins, il existe des sites spécialisés dans la vente de voitures qui vous aident dans vos démarches. Vendezvotrevoiture.fr, par exemple, vous accompagne dans la vente de votre voiture gagée. Un outil de cotation en ligne est mis à votre disposition pour estimer le montant de votre véhicule. Après examen complet de votre voiture dans un centre auto dédié, une offre de reprise vous sera faite.

Prenez toujours vos précautions avant l’achat d’une voiture auprès d’un particulier. Réclamez tous les documents relatifs au véhicule afin d’éviter les mauvaises surprises. La revente d’une voiture gagée reste possible mais demande des démarches supplémentaires. Soyez donc vigilant !

4.9/5 - (35 votes)