Arrivée de l’hiver : conduire en sécurité

Arrivée de l’hiver : conduire en sécurité

L’hiver arrive ! Les risques de rouler dans de mauvaises conditions météorologiques sont souvent sous-estimés… Pour rouler en sécurité, quelques règles simples de prévention et de préparation permettent de bien s’équiper contre les intempéries. 

Préparer son véhicule pour l’hiver

Premier élément à vérifier pour braver les intempéries : avoir une bonne visibilité. Veillez à changer régulièrement vos balais d’essuie-glaces pour que ceux-ci puissent dégager l’eau qui stagne sur votre pare-brise en cas de pluie ou de brouillard. Les essuie-glaces se changent environ une fois par an. Pour nettoyer votre pare-brise en roulant, utilisez du liquide lave-glace antigel, conçu pour résister aux faibles températures de l’hiver sans geler. Prévoyez un petit grattoir qui vous rendra bien service en cas de gelées, pour gratter la glace sur les vitres de votre voiture.

Second élément indispensable pour rouler en sécurité l’hiver : de bons pneus ! Suivant votre région, les températures hivernales sont plus ou moins rudes. Cependant, dès que la température moyenne est inférieure à 7°C, il est conseillé de monter des pneus hiver sur votre voiture. Ces pneus sont conçus pour s’adapter aux faibles températures et garder de bonnes performances de freinage et d’adhérence à la route. Aussi, il est important de vérifier régulièrement la pression de vos pneus. En hiver, il est conseillé d’ajouter 0.2 bar de pression à la pression recommandée (à faire quand le pneu est froid). Si vous prévoyez de grimper en montagne, n’oubliez pas d’emporter une paire de chaînes neige ou de chaussettes en cas de fortes chutes de neige. Certaines routes ont des portions où il est obligatoire d’être équipé de ces accessoires.

En plus de ces petites vérifications, nous vous conseillons d’effectuer la révision de votre voiture en garage avant l’arrivée de l’hiver pour que les niveaux d’antigel, de liquide de refroidissement et autres substances soient vérifiés par votre garagiste.

Adapter sa conduite à la météo

Ce conseil peut sembler basique mais prend tout son sens lors de fortes perturbations météorologiques… L’hiver est synonyme de neige, de pluie, de brouillard.  Si vous traversez des conditions avec peu de visibilité, nous vous conseillons fortement de baisser votre vitesse habituelle. Les distances de freinage sont plus étendues sur un sol enneigé ou verglassé. Il faut veiller à rouler plus lentement et plus loin des autres véhicules.

Il faut également être prudent en ce qui concerne les dépassements et les grandes accélérations. Les freinages brusques représentent des risques de perte de contrôle du véhicule si le sol est trop froid et glissant. Si vous croisez des véhicules de service en train d’opérer sur la voie publique, ne les dépassez pas. Les chasse-neiges ou engins de salage sont là pour assurer la sécurité de tous les usagers de la route et ils ont la priorité.

Si la luminosité est faible, pensez à allumer vos feux de croisement voire vos feux de brouillard si la visibilité est très faible. Ces derniers sont autorisés en cas de chutes de neige. La règle d’or de conduite pour être en sécurité, surtout l’hiver : pas de précipitation. Ne vous improvisez pas expert de la conduite sur neige ou verglas…soyez prudent, et bonne route !

Lire aussi : Comment enlever du goudron sur une voiture ?