Crédit 24h sans justificatif : le fonctionnement

crédit 24h sans justificatif

Il arrive au cours de la vie qu’un besoin d’argent se fasse sentir, les impôts à payer en rentrant de vacances, un appareil ménager à changer, un déménagement en vue, sans argent de côté, la période peut être très difficile à vivre. Un crédit peut être une solution mais il ne faut pas qu’il envenime encore plus la situation. Des banques en ville ou en ligne proposent des crédits avec ou sans justificatif. Voici quelques exemples pour vous guider.

Qu’est-ce que le crédit sans justificatif ?

Cette appellation est un peu ambigüe, elle pourrait sous-entendre que l’on n’ait aucune preuve de revenus à fournir, alors qu’il y a bel et bien des documents à joindre au dossier. “Sans justificatif” signifie qu’il n’y a pas de facture à présenter, que l’on est entièrement libre d’utiliser l’argent prêté comme on le désire.

La loi du 1er juillet 2010 portant le nom de “Réforme Lagarde” oblige les établissements de crédits à insérer dans ses publicités ou contrats la phrase suivante : « Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager ». On ne peut donc, dès lors que cette phrase est inscrite, se retourner contre l’établissement de crédit si l’on se retrouve dans l’incapacité de rembourser le crédit.

Les types de crédits sans justificatif

Si pour l’achat d’un bien immobilier ou automobile, on doit impérativement présenter la facture pour prouver que l’argent est bien destiné à l’achat de ceci et de rien d’autre, il existe plusieurs formes de crédits qui ne demandent pas de justificatif, comme :

Le crédit renouvelable

Comme son nom l’indique, est un crédit qui reste ouvert, disponible, on puise dedans comme bon nous semble selon nos besoins. Chaque année, le contrat est reconduit si notre situation n’a pas changé. A intervalles réguliers, un formulaire est à renvoyer pour faire part de notre situation, revenus, coordonnées, numéro de téléphone, courriel.

Les sommes prêtées sont calculées sur nos capacités de remboursement. Ça peut aller de 500 € à 12 000 €, et ce, sans donner d’explication sur ce que l’on fera de cet argent. On peut partir en vacances, acheter du mobilier ou même acheter une voiture d’occasion, rien ne nous l’interdit. La seule contrepartie exigée est le remboursement en temps et en heure. On peut d’ailleurs choisir la date de prélèvement de la mensualité.

Il est possible de régler cette mensualité de 3 manières différentes selon les établissements préteurs, il faut vérifier avant de finaliser la demande, les moyens disponibles de remboursement.

Par prélèvement sur le compte bancaire à date fixe. C’est le moyen de remboursement préféré des banques, mais qui peut causer problème si les rentrées d’argent de l’emprunteur ne sont pas, elles à date fixe. Si le prélèvement est effectué le 5 du mois et que l’emprunteur reçoit son salaire le 5 aussi, en cas de jour férié en début de mois, les dates de paiement et de remboursement risquent de ne pas coïncider et mener à un incident de paiement. Ce n’est pas grave en soi, on n’est pas pour autant obligé de rembourser la totalité du crédit en une fois pour réparer le préjudice. On peut régler par chèque ou carte, la mensualité non prélevée. Cet incident occasionne des frais bancaires pour rejet de prélèvement. Les frais différent selon les banques.

Par chèque : Il n’y a pas un avantage mais plusieurs, pour nous, à payer par chèque, bien que l’établissement prêteur ne soit pas très chaud pour ce mode de remboursement. Nous avons généralement du 5 au 15 du mois pour régler une mensualité qui devrait arriver le 20 à la maison de crédit. Le chèque peut être présenté plusieurs fois sur 3 jours ouvrés pour être payé si l’argent n’est pas de suite sur le compte. Mais on peut aussi, selon nos moyens, rajouter à la somme à envoyer. Par exemple, la mensualité est de 86 €, on peut arrondir à 100 € ou même envoyer plus jusqu’à la totalité de la somme empruntée sans aucune pénalité. Par contre, il est impossible de payer moins que la mensualité imposée.

Par carte: Ce n’est pas très courant encore, mais certains établissements prêteurs proposent de payer la mensualité par carte directement sur le site via notre compte en ligne. Ils ne prennent pas en compte les assurances que l’on aurait pu contracter chez eux et il faut les rajouter de nous-mêmes. Mais évidemment le montant de la mensualité étant fixe et non modifiable, il faudra payer cette somme 2 fois si vous avez justement une assurance. On peut prendre connaissance de la somme due en allant sur notre compte et sur le crédit en question, il est noté la somme attendue qui diffère quelquefois du montant noté à payer par carte. Attention, il faut vraiment vérifier pour ne pas risquer l’incident de paiement. Par carte, on peut donc payer une mensualité sur 24 ou 48 h, puis recommencer pour régler ce qui manque et un peu plus, oui, c’est toujours la même mensualité qui apparait. Jusqu’à la date butoir de paiement, on peut payer plusieurs fois pour éponger plus rapidement la dette. A chaque fin de mois, on peut reprendre une certaine somme si l’on en a besoin.

Le prêt personnel

Le prêt personnel A la différence du crédit renouvelable, le prêt personnel n’est pas dit “revolving”. Chaque mois, une mensualité est prélevée sur le compte en banque pendant toute la durée du remboursement. Les taux d’intérêt dépendent de la somme empruntée, de l’établissement prêteur et de la durée du crédit. Dans le cadre d’un rachat de crédits, le prêt personnel peut entrer en ligne de compte. On peut effectuer un remboursement anticipé ou partiel d’un prêt personnel sans payer de pénalité pour les sommes empruntées inférieures à 10 000 € (ou dans certains cas, 0,5% du total du crédit). Au-dessus de cette somme, la banque peut prélever un pourcentage de 1% du montant du crédit si et uniquement si la durée du remboursement qu’il reste est égale ou supérieure à une année. Même dans ce cas, les intérêts qui auraient dû être payés à terme seraient supérieurs au montant de la pénalité de remboursement. On est donc gagnant à rembourser par anticipation

Pourquoi souscrire un crédit 24h sans justificatif ?

En 5 minutes ou en 24 h, on peut facilement souscrire à un crédit sans justificatif, mais ce n’est qu’un accord de principe au vu des informations qui ont été inscrites dans le formulaire en ligne qui nous est adressé. Ce premier accord permet tout de même de se projeter dans un achat à court terme. En envoyant les pièces d’identité et autres documents demandés, scannés, en ligne, il est possible d’obtenir le véritable accord en 24 h. ce qui permet de ne pas rater une certaine occasion, vente, un achat sur un coup de tête, coup de cœur. La somme est rapidement sur le compte une fois qu’elle nous a été octroyée, il faut tout de même compter de 24 à 48 h ouvrés (Jours non fériés et hors week-ends).

Comment trouver un crédit sans justificatif ?

Il est très facile de trouver un établissement de crédit sans justificatif. Il suffit de noter dans la barre de recherche du navigateur les mots clés suivants: crédit+sans+justificatif. Il vaut mieux lier les mots pour ne pas avoir trop de pages polluantes ne parlant pas de ce que l’on recherche. Le choix de la banque ou de l’établissement prêteur peut s’effectuer sur le montant du taux des intérêts. Chaque banque impose sa propre grille tarifaire. Celle-ci doit être claire et facilement accessible.

Comment obtenir un crédit sans justificatif ?

Au niveau d’un prêt personnel, il est conseillé de se rapprocher de sa propre banque. Celle-ci connait notre dossier et sait si elle peut faire confiance ou non au demandeur. Le montant, les détails de remboursements seront discutés puis inscrits dans le contrat. La somme sera très rapidement sur le compte. Même si le banquier demande à quelles fins les fonds sont demandés, on n’est pas obligé d’en donner la raison, sans qu’il y ait incidence sur l’octroi du prêt.

Pour un crédit dit “révolving” ou renouvelable, il vaut mieux choisir un autre établissement, comme ceux qui sont spécialisés en crédits en ligne. Les traites seront prélevées sur le compte en banque. Une demande en ligne avec l’envoi par poste ou online des documents (CI ou passeport, revenus, montant du loyer + charges, autres crédits en cours) nécessaires à l’ouverture du dossier est facilité par un mode d’emploi sur les différents sites d’établissements de crédits. Il faut toujours garder en tête qu’un crédit se doit d’être remboursé intégralement en temps et en heure.

Où en souscrire un ?

Comme dit précédemment, la première démarche doit s’effectuer auprès de notre propre banque. Si le prêt ou le crédit n’est pas octroyé dans les termes qui nous conviennent, alors, on peut se permettre de chercher ailleurs. En voici 2 exemples :

  • Le plus connu des établissements de crédits est sans nul doute Cofidis élu régulièrement “Service client de l’année”. Il faut dire que l’établissement est à échelle humaine. Si le client se trouve en difficultés de paiement de façon ponctuelle ou pas, il aide à trouver une solution sans asphyxier son budget. Le remboursement se fait obligatoirement par prélèvement automatique chaque mois. On peut changer la date du prélèvement et demander le report d’une ou plusieurs mensualités si besoin.
  • Sofinco est souvent celle qui vient à l’esprit en second. Un tout petit peu moins à l’écoute du client en cas de problème. Mais il y a aussi possibilité de reporter la mensualité si l’on est un peu coincé financièrement, donc, il vaut mieux utiliser ce droit que de se retrouver en incident de paiement. 3 formes de paiement acceptées: Prélèvement automatique à date fixe choisie par les 2 parties sur le compte bancaire, Paiement par chèque envoyé assez tôt pour être reçu avant le 20 du mois en cours, par carte bancaire via le bouton “Payer ma mensualité” dans “mon compte”. Par chèque ou par carte, on peut envoyer plus.

Beaucoup d’autres établissements de prêt et de crédit existent et certains proposent une assurance pour rembourser intégralement la somme due si jamais un malheur survenait au détenteur du compte. D’autres assurances sont proposées comme l’assurance hospitalisation en cas d’accident d’un des membres de la famille, l’assurance accident, différente de la première citée, perte d’autonomie…etc.
Tous ces établissements sanctionnent les mauvais payeurs, même si c’est un premier incident. Une mensualité impayée, et on se voit interdit de reprendre de l’argent sur le compte avant au moins 6 mois sans autre problème de remboursement.
Pour la plupart des établissements, une carte bancaire, Visa, peut être accordée sous certaines conditions et utilisable uniquement si les mensualités sont prélevées automatiquement sur le compte.

A tout moment, il est possible d’envoyer un chèque pour rembourser en partie ou totalement la somme prêtée.

Si l’on reçoit tous les ans un courrier de l’établissement de crédit reconduisant le contrat pour une année, on peut aussi en recevoir un nous signalant que l’on a pas eu recours à notre crédit depuis 12 mois, et qu’il nous faut ou reconduire de nous-mêmes cette ouverture de crédit sous peine de fermeture. Ce qui signifie que, s’il on a de nouveau besoin d’argent, il faudra refaire tout le dossier.

Les Avantages

Les avantages d’un crédit sans justificatif sont multiples. Le premier étant que l’argent est disponible pour le jour où l’on en a besoin. Tant que l’on n’y touche pas, il ne coûte rien. Il peut nous débloquer une carte de crédit, une carte Visa, ce qui peut être bien utile pour un gros achat coup de cœur ou impératif sans que l’on n’ait l’argent sur le compte bancaire, ou encore pour retirer de l’argent au distributeur lorsque l’on est à cours sur le compte principal. Plus cher que le prêt personnel, il est aussi plus flexible.

Les inconvénients

On a vite fait le tour des inconvénients, ils se résument au seul fait de devoir rembourser le prêt à date fixe. Le montant des frais comme les intérêts ne dépendent que de l’utilisation que l’on fait du crédit.

 

Crédit 24h sans justificatif : le fonctionnement
Notez cet article