Fraude à la Carte Bancaire : Comment arrêter la fraude ?

Fraude A La Carte Bancaire Comment Arreter La Fraude

Vous venez de recevoir votre relevé de compte bancaire et vous avez constaté des opérations débitrices dont vous n’êtes pas l’auteur ? Votre carte est toujours en votre possession alors que des achats en ligne ont été effectués avec vos coordonnées bancaires ? Il peut s’agir d’une fraude à la carte bancaire. Pour ne pas être responsable des faits d’ailleurs, vous devrez faire opposition au plus vite. Mais comment faire pour arrêter concrètement la fraude ? Quelle procédure engager pour que les opérations puissent être bloquées au plus vite ?

Lire aussi : Pourquoi ma banque clôture mon compte ?

Faire opposition de votre carte bancaire rapidement

Vous venez de constater que vous êtes victime d’une fraude ? Sans perdre une seconde de plus, informez votre banque et faites opposition sur votre carte immédiatement. Si vous n’arrivez pas à contacter votre banque, essayez d’appeler le serveur interbancaire qui est réservé aux oppositions à la carte bancaire. Généralement, ce service est joignable tous les jours et à toutes heures, aussi bien la journée que la nuit.

Le centre enregistre effectivement votre demande d’opposition et vous donne ensuite un numéro d’enregistrement que vous devrez bien conserver. Il vous sera utile pour constituer votre dossier en cas de litige. Une fois la déclaration et l’opposition effectuées, une confirmation par lettre recommandée à votre banque, au sein duquel le compte lié à la carte bancaire a été ouvert, devra être également envoyée au plus vite.

Ces étapes sont essentielles, que votre carte soit ou non en votre possession, parce qu’elles permettent de rendre votre carte inutilisable. Faites attention d’ailleurs quant au délai maximum accordé par votre banque pour faire opposition à la carte. Généralement, ce délai ne peut être inférieur à deux jours, suite à la découverte de la fraude.

Porter plainte en cas de fraude bancaire

Un autre moyen d’arrêter rapidement une fraude bancaire est aussi le fait de porter plainte. Pour cela, vous pourrez vous rendre directement auprès de la gendarmerie ou du commissariat de police le plus proche de chez vous. Cette démarche s’avère d’ailleurs obligatoire lorsque votre carte bancaire n’est plus en votre possession, ce qui signifie donc qu’elle a été volée.

Après la déposition de votre plainte, vous devrez recevoir un récépissé de votre signalement. Il sera demandé par votre banque pour constituer votre dossier, et même vous ouvrir vos droits au remboursement. Dans le cas où aucun récépissé ne vous sera remis, vous devrez demander auprès du commissariat ou de la gendarmerie, dans lequel vous aurez déposé votre plainte, une copie du dépôt de la plainte. Comme avec le récépissé, cette copie devra également être remise à votre banque le plus tôt possible.

Un autre moyen d’effectuer votre plainte est aussi le fait d’écrire un courrier, qui sera adressé directement au procureur de la République. Il pourra être envoyé en lettre simple, mais de préférence, un envoi recommandé sera plus avantageux pour qu’il puisse parvenir rapidement à destination : au tribunal de grande instance du lieu de l’infraction ou du lieu de votre domicile. Un récépissé du procureur de République vous sera également remis une fois votre plainte enregistrée.

Par ailleurs, une fraude bancaire peut aussi faire l’objet d’une poursuite judiciaire en étant signalée à travers le service Perceval. Vous pourrez y accéder depuis votre compte personnel sur le site service-public.fr ou bien via FranceConnect. Lors de ce signalement, n’oubliez pas de mentionner clairement vos identifiants bancaires, ainsi que le numéro de la carte concernée par la fraude. Toujours, un récépissé vous sera remis après enregistrement de votre demande.

Lire aussi : Nos cartes bleues sont vulnérables !