Lustrer sa voiture : comment faire ?

lustrer sa voiture

Le lustrage de la voiture, à différencier du polissage, présente de nombreux avantages pour la carrosserie. En quoi consiste l’opération de lustrage sur une auto ? Et comment faut-il s’y prendre lorsque l’on procède tout seul au polish, sans faire appel à un professionnel ? Suivez nos conseils pour embellir votre voiture et la protéger de la rouille, rayures et autres imperfections. Découvrez également les produits nécessaires au bon déroulement de l’opération.

Qu’est-ce que le lustrage ?

Le lustrage consiste à rendre au véhicule son éclat initial. Il s’agit d’une opération qui intervient après le lavage de l’auto. Elle permet d’ôter la fine couche de finition de la peinture de la carrosserie. Et elle donne une nouvelle brillance à la peinture, comme si elle était neuve.

A noter, le lustrage peut être réalisé par un professionnel ou par vous-même. D’autre part, il est déconseillé de faire lustrer sa voiture trop souvent, mais tous les deux mois environ. En effet, cela peut entraîner l’abrasion de la pellicule de la peinture. Il s’agit davantage d’une opération de rénovation que d’entretien.

Les avantages

Lustrer sa voiture répond principalement à des considérations esthétiques :

  • le lustrage auto intervient comme une protection de la carrosserie contre la rouille ;
  • les surfaces peintes sont sublimées ;
  • l’opération de lustrage simplifie le nettoyage et l’entretien de votre véhicule ;
  • le lustrage atténue également l’apparition de rayures et entailles ;
  • cette opération se révèle utile en cas de revente de la voiture. La lustrer lui redonnera l’éclat du neuf.

Comment faire pour lustrer sa voiture ?

Si vous décidez de procéder au lustrage vous-même, sans faire appel à un professionnel, vous devez vous équiper en conséquence.

Le premier équipement à posséder est une lustreuse de voiture. Elle existe en modèle manuel ou électrique.

D’autre part, vous devrez utiliser des produits spécifiques au lustrage de votre véhicule tels que :

  • un polish abrasif (à choisir suivant l’ancienneté et l’état général du véhicule) ou liquide à polir ;
  • un lustrant protecteur ;
  • une pâte de polissage ;
  • un chiffon doux à lustrer.

L’opération ne devra jamais être effectuée en plein soleil ou lorsque la tôle est chaude. Cela entraînerait une évaporation immédiate des solvants. Au contraire, mieux vaut procéder au polish de sa voiture lorsque la surface s’avère froide.

En ce qui concerne l’opération de lustrage en elle-même, voici les étapes fondamentales :

  • placez votre véhicule dans une zone à l’abri du soleil, dans un garage, par exemple ;
  • nettoyez ensuite les parties rayées avec une éponge à l’aide de mouvements circulaires ;
  • appliquez la pâte de polissage sur la tôle, toujours en faisant des gestes circulaires.

A l’inverse, si vous utilisez les services d’un spécialiste, celui-ci aura recours à une machine professionnelle beaucoup plus performante que celle que l’on trouve en boutique spécialisée.

Il peut s’agir d’une polisseuse ou d’une lustreuse électrique. L’appareil redonnera de l’éclat à la peinture et éliminera les traces (éraflures, frottements, insectes, marques de pollution, etc.).

Sachez que vous pouvez également réclamer un nettoyage de l’intérieur de votre véhicule à la société. Celle-ci se chargera d’éliminer les tâches sur les sièges et autres imperfections.

Enfin, même si les prix diffèrent suivant les sociétés de nettoyage, il faut compter 200 euros le lustrage extérieur, et plus de 500 euros l’offre complète (intérieur et extérieur), ce qui représente un budget.

Lustrer sa voiture : comment faire ?
4.6 (91.43%) 28 votes