Le fonctionnement d’une assurance pour chien

assurance pour chien

Propriétaire d’un animal, vous souhaitez l’assurer ? Quelles démarches faut-il effectuer pour assurer son chien ? Et d’abord, quel intérêt à souscrire une assurance pour son animal de compagnie ? La mutuelle santé animalière présente des similitudes avec la mutuelle pour la famille. On vous explique en détail les formalités pour souscrire une assurance canine et se faire rembourser les soins.

Pourquoi faut-il assurer son chien ?

Se poser la question de savoir si souscrire une mutuelle au nom de son chien est bien utile est tout à fait légitime. Vous craignez sûrement la dépense superflue. Au contraire, sachez qu’avoir une mutuelle animalière peut être d’un grand secours lorsque votre fidèle compagnon rencontrera des problèmes de santé.

En effet, faire soigner son animal de compagnie se révèle très cher. Consultations chez le vétérinaire, médicaments, opérations, rééducations… Tous ces soins représentent un budget, qui peut parfois se chiffrer en milliers d’euros. En cas de souscription à une assurance pour chien, les dépenses de santé engagées pour votre animal peuvent vous être remboursées, de manière partielle ou intégrale. En échange, vous devrez payer une cotisation mensuelle ou annuelle.

Démarches pour assurer son chien

Il existe plusieurs assureurs pour animaux de compagnie. Chaque compagnie d’assurances propose ses propres formules comprenant des garanties et taux de remboursements différents.

Avant de souscrire une mutuelle santé animalière, comparez les diverses offres existantes. Prenez en compte le montant des cotisations ainsi que les garanties en veillant à ce qu’elles correspondent le plus possible aux besoins de votre chien. Suivant son âge, sa race, son état de santé, la formule de l’assureur sera plus ou moins intéressante. Pour faire au plus rapide, utilisez un comparateur d’assurances pour chien. Vous obtiendrez des devis gratuits et sans engagement. A vous ensuite de les étudier pour souscrire l’offre qui vous semble la plus adaptée. Méfiez-vous des conditions. Parfois, des assurances canines mettent en place des plafonds de remboursement et des franchises.

La formule haut de gamme représente bien évidemment la protection santé la plus performante. Elle prend en charge les actes de prévention en plus des transports d’urgence, assistance…

De manière générale, l’assurance pour chien représente une dépense annuelle d’environ 200 euros.

Assurance pour chien, se faire rembourser les soins

Votre fidèle compagnon a été malade ou victime d’un accident ? Vous l’avez conduit chez un vétérinaire. Comment obtenir le remboursement des soins ?

Lorsque vous consultez un professionnel pour votre animal de compagnie, vous devez impérativement transmettre une feuille de soin à la mutuelle pour animaux. Grâce à ce papier, les soins vous seront remboursés. La feuille de soin est retirable auprès de votre assureur ou en téléchargement. Le vétérinaire indiquera sur votre feuille de soin vierge les informations utiles : date, nom de l’animal, nature des soins. Il y apposera également son cachet. Si votre chien a été victime d’un accident, le maître doit reporter sur la feuille de soin les circonstances. De son côté, le vétérinaire vous transmet la facture dont vous devez vous acquitter.

Envoyez ensuite la feuille de soin à votre compagnie d’assurances accompagnée des pièces justificatives (factures acquittés, ordonnances si besoin est). Vous avez quinze jours pour adresser votre courrier à l’assureur. Les remboursements, eux, varient entre deux et quinze jours. Ils s’effectuent par chèque ou virement bancaire.

A savoir, certaines assurances canines pratiquent le tiers payant, c’est-à-dire que vous n’avez pas de frais à avancer.

Souscrire une assurance santé pour son animal représente une dépense supplémentaire qui peut peser dans un budget serré. Avant de souscrire un contrat chez un assureur canin, posez-vous les bonnes questions. En cas de maladie soudaine ou d’accident, est-ce que vous seriez en mesure de payer tous les soins de votre animal ? Si la réponse est négative, peut-être serait-il judicieux de souscrire une complémentaire santé au nom de votre fidèle compagnon.

Le fonctionnement d’une assurance pour chien
Notez cet article