Comment clôturer un compte bancaire ?

cloturer compte bancaire

Pour diverses raisons, vous pouvez souhaiter fermer votre compte en banque. La clôture d’un compte bancaire peut s’effectuer à votre initiative ou à celle de votre banque, en respectant une procédure bien définie. Quelles sont les démarches pour changer de banque ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour réaliser les formalités nécessaires. On vous dit également dans quelles circonstances une banque peut être amenée à clôturer votre compte.

Fermeture d’un compte en banque à l’initiative du client, les démarches

Parfois, la situation exige un changement de banque. Un crédit immobilier peut, par exemple, vous obliger à domicilier vos revenus dans la banque prêteuse. Si vos frais bancaires se révèlent exorbitant, vous pouvez également changer d’organisme bancaire.

Sachez toutefois qu’il est tout à fait possible de clôturer un compte sans apporter de motif.

Les démarches s’effectuent à tout moment et de manière gratuite. A noter, pour certains produits d’épargne tels qu’assurance vie ou en cas de crédit immobilier, des frais peuvent s’appliquer.

Pour fermer votre compte, il suffit d’adresser une lettre de clôture à votre banque avec accusé de réception. Cette formalité s’applique pour toutes les banques existantes. En cas de compte joint, les deux co-titulaires doivent signer la demande de clôture pour quelle soit prise en compte.

Vous devez également savoir qu’il est possible de changer de banque sans avoir effectué la clôture de l’ancien compte. Il s’agit d’une période transitoire, souvent nécessaire pour accomplir les étapes.

Profitez-en pour communiquer votre nouveau RIB aux organismes et sociétés qui vous prélèvent ou vous virent de l’argent de manière régulière.

Clôture du compte, les étapes à respecter

Avant de songer à la fermeture de votre compte, il faut nécessairement le régulariser. Assurez-vous que plus aucun virement ni prélèvement ne s’effectue sur votre compte bancaire.

Pour éviter tout écueil, ne retirez pas la totalité du montant déposé si vous avez effectué des paiements par chèque ou carte bleue.

La clôture de votre compte ne s’effectuera que lorsque tous les chèques émis seront débités. Pour cela, vérifiez vos talons de chèque.

Les prélèvements et virements doivent également se faire sur le nouveau compte.

En cas de débit sur votre compte après clôture, le paiement sera automatiquement rejeté. Vous pourrez être accusé d’impayé ou de refus de paiement, avec la menace d’être interdit bancaire.

Enfin, rendez vos chèques non utilisés ainsi que votre carte bancaire à votre ancienne banque pour destruction.

Vous devez également annuler tous les paiements automatiques que vous avez établis par l’entremise de votre ancien compte ; la dernière chose que vous voulez, c’est un paiement automatique à effectuer sur votre ancien compte et qu’il y ait découvert ou non si le compte a déjà fermé. Une bonne façon de vous assurer que tous les paiements automatiques sont pris en charge est de faire une liste des paiements récurrents, puis de les cocher une fois que vous les avez annulés dans votre ancien compte et de les configurer avec votre nouveau compte. Cela peut prendre un cycle de facturation ou deux, de sorte que vous devrez peut-être payer manuellement certaines factures entre-temps.

La prochaine étape à suivre lors de la fermeture de votre compte est de transférer votre argent de votre ancien compte chèque vers votre nouveau compte chèque. Soyez très attentif à tous les frais en suspens sur votre ancien compte, de sorte que vous n’ayez pas de découvert sur le compte ou que vous n’ayez pas de frais à payer. Assurez-vous également de vérifier si votre ancienne banque a une limite de transfert, car de nombreuses banques limitent le montant que vous pouvez transférer ou retirer à la fois.

Notre conseil

Ouvrez votre nouveau compte avant de fermer votre ancien compte. Cela vous permet de continuer à avoir accès à votre argent. Il est également utile si vous déménagez, de sorte que vous pouvez continuer à avoir accès à vos fonds pour payer les déménageurs, les voitures de location et autres frais connexes pendant le déménagement.

Détruisez vos chèques et votre carte bleu

Une fois que vous avez demandé la fermeture de votre compte, vous devez déchiqueter tous les chèques restants et couper votre carte de crédit. Vous ne voulez pas utiliser accidentellement les chèques ou la carte de crédit, les perdre ou les faire utiliser frauduleusement par quelqu’un. Cette étape est absolument essentielle et pourrait être une erreur coûteuse si vous ne le faites pas.

Fermeture d’un compte à l’initiative de la banque, les raisons

Une banque a le droit de rompre la convention de compte. Et ce, sans se justifier. Elle doit en avertir son client dans un délai d’un à deux mois.

A noter, la fermeture peut s’opérer avant ce délai en cas de problème de solvabilité et si le titulaire du compte manifeste des incidents de paiements récurrents.

Si jamais le client est à découvert avec somme négative, il doit régulariser sa situation avant la clôture du compte.

En cas de compte inactif depuis dix ans, la banque a le droit de le clôturer. Le compte est géré par la banque pendant vingt ans et les sommes sont versées à la Caisse des dépôts.

Néanmoins, le titulaire du compte a la possibilité de récupérer la somme pendant toute cette période. Il devra alors présenter les justificatifs nécessaires.

La somme appartiendra à l’État passé un délai de trente ans.

Enfin, en cas de décès du titulaire, la banque bloque le compte en attendant le règlement de la succession.

Notre conseil

Lorsque vous recherchez une nouvelle banque, assurez-vous de tenir compte du solde minimum requis et des frais que vous pourriez devoir payer à votre nouvelle banque. Assurez-vous également de vous renseigner sur les limites de retrait et de transfert.

Comment clôturer un compte bancaire ?
4.8 (95.24%) 21 votes