Guide complet de la mise en place d’une fosse septique

Installation Fosse Sceptique

Une fosse septique est une sorte de réservoir qui sert à recueillir et à traiter les eaux usées des ménages. Ces eaux sont constituées des eaux grises (eaux de cuisines, baignoires, lavabos...) et des eaux-vannes (W.C). Dans plusieurs communes, il existe un réseau qui s’occupe de l’assainissement collectif des eaux. Cependant, dans certaines communes, il n’en existe pas.

Dans ce cas, il est nécessaire de faire une installation individuelle à savoir la mise en place d’une fosse septique. La meilleure méthode, c’est de faire appel à un expert parce qu’une mauvaise installation peut conduire à certains désagréments tels que les mauvaises odeurs. Toutefois, si vous voulez procéder à une installation, il faudra suivre certaines étapes bien précises.

Le choix de l’emplacement

La première chose à faire lors de la mise en place d’une fosse septique, c’est de choisir son emplacement. Dans la majorité des cas, elle se place dans le jardin. Cependant, ce n’est pas tout, il faudra respecter certaines règles avant son installation.

·         La fosse septique doit être placée à au moins 5 mètres de votre habitation.

·         Elle doit aussi être à au moins 3 mètres de la limite de votre propriété.

·         Il faudra en plus séparer cette installation de tout arbre ou arbuste. De façon générale, il faut considérer au moins 3 mètres entre la fosse septique et tout arbre. Ceci a pour objectif d’éviter que les racines des arbres rejoignent l’installation à la longue, car elles pourront facilement l’endommager. Pour la même raison, aucune plantation ne peut être effectuée au-dessus de la fosse, sauf les gazons.

·        Si vous êtes proches des sources d’eau ou des puits d’eau destinées à la consommation humaine, la fosse septique doit être à au moins 35 mètres de ceux-ci.

·        Afin, dans le but de protéger l’installation, aucun passage ou stationnement des véhicules ne doit être effectué au-dessus de la fosse.

Il faudra vous assurer que l’installation de votre fosse septique respecte toutes les règles citées ci-dessus. Faute de quoi, elle ne sera pas légale. Par ailleurs, si vous ne passez pas par un professionnel, il est important de se rendre dans votre commune afin de recevoir toutes les informations sur les lois et les règles qui régissent une telle installation.

Le choix de la fosse septique

Après avoir trouvé l’emplacement parfait, il faudra passer au choix de votre fosse proprement dite. Tout d’abord, il fait savoir qu’il existe 2 principaux types de fosses : les fosses septiques traditionnelles et les fosses toutes eaux (FTE).

Les fosses septiques classiques ou traditionnelles

Elles sont très anciennes et leur particularité, c’est qu’elles sont conçues pour recevoir les eaux-vannes ou les eaux de W.C. Cependant, son installation n’est plus autorisée en France et il faudra se tourner vers les FTE.

Les fosses septiques toutes eaux

Contrairement aux précédentes, elles permettent de recevoir toutes les eaux usées du domicile (eaux-vannes et eaux grises). Cependant, les eaux de pluie sont totalement proscrites et ne doivent pas se retrouver dans ces fosses. Ce sont les FTE qui sont aujourd’hui permises pour l’installation.

Lors du choix de votre fosse, il faudra aussi prendre en compte 2 paramètres très importants à savoir le volume de la fosse et son matériau de fabrication.

Le volume

Il devra être choisi de manière à ce que la fosse puisse servir tous les habitants de la maison (pas très grand, pas très petit). De façon générale, il faudra considérer entre 400 et 500 litres par habitant. Ainsi, pour une maison contenant 5 personnes, un volume de 2 000 à 2 500 litres est à privilégier.

Le matériau de fabrication

Une fosse septique peut être faite en béton armé, en ciment, en acier, en plastique… Selon la nature de votre sol et votre budget, vous choisirez le matériau qui conviendra le mieux pour vous. Une fois de plus, vous pouvez faire appel à un professionnel du domaine pour vous aider dans cette tâche.

Ça y est ! Vous avez votre emplacement et la fosse septique convenable, place maintenant à l’installation proprement dite.

L’installation proprement dite

Avant toute chose, il faudra apprêter le matériel nécessaire. Pour vous donner une idée de ce que vous aurez besoin en plus de votre kit d’assainissement, voici quelques objets importants :

·         Des pelles et mini-pelles ;

·         Un niveau Laser ;

·         Un niveau à bulle ;

·         Une règle de maçon ;

·         Du sable ;

·         Une pioche ;

·         Une truelle, etc.

Le nombre de certains outils à utiliser dépendra du nombre de personnes qui prendront part à la mise en place de la fosse septique.

Le matériel étant prêt, vous pouvez commencer les travaux comme suit.

Creuser un trou convenable

Sans surprise, les dimensions du trou à creuser dépendent de celles de votre fosse septique. Par ailleurs, il faudra faire le trou assez grand afin que la fosse puisse s’installer sans aucun problème. Vous pouvez considérer entre 20 à 30 cm de plus de chaque côté.

De plus, à l’aide d’une pelle, il faudra vous débarrasser de la terre qui reste en bas du trou. L’objectif, c’est d’obtenir un sol le plus plat et le plus solide possible.

Ensuite, afin d’éviter tout petit caillou ou objet pointu pouvant endommager la fosse, il est conseillé de verser du sable d’une épaisseur d’environ 10 à 15 cm au fond du trou.

Après cela, il faudra encore vérifier que le sol est parfaitement horizontal grâce à une règle de maçon. Il faut aussi réaliser des tranchées pour relier les évacuations de l’eau à l’emplacement de la fosse.

Installer la fosse

La prochaine étape consiste à installer la fosse dans le trou préalablement creusé. Vous pouvez utiliser une sangle de levage pour soulever et déplacer facilement.

Lors de la descente, il faut absolument éviter que la fosse ne frotte les bords. Dans le cas contraire, cela pourrait causer la descente de la terre, ce qui aura un impact négatif sur le travail effectué sur le lit du trou.

Ensuite, il faudra remblayer le trou. Cependant, il est conseillé de remplir la fosse au préalable avec de l’eau pour éviter qu’elle ne soit déformée par la pression.

Effectuer le montage de différents tubes

La prochaine et la dernière étape consiste à raccorder l’installation existante au nouvel équipement à savoir votre fosse septique. Il est conseillé d’utiliser des tubes en PVC d’un diamètre de 100 mm.

Il faut aussi utiliser les courbes adaptées dans l’installation afin de faciliter l’évacuation de l’eau. De plus, vous devez installer le système de ventilation selon la note du fabricant.

Pendant toute l’installation, il est très important de respecter la pente recommandée à savoir 2 à 4 %. Enfin, il suffit juste de recouvrir l’ensemble avec du sable ou du béton afin de retrouver l’aspect du sol qu’il y avait dès le départ.

Comment entretenir sa fosse septique ?

Après la mise en place de votre fosse septique, il est important de l’entretenir afin d’éviter des problèmes tels que les remontées des odeurs ou encore l’engorgement de la fosse. 

Pour un entretien réussi des fosses septiques, une consultation des experts est fortement recommandée. L’entreprise belge SD débouchage spécialisée dans la vidange de fosse septique vous propose quelques indications à suivre afin de réussir l’entretien de votre fosse septique.   

Voici quelques actions à effectuer :

·         Nettoyez les préfiltres et du bac à graisses ;

·         Pensez à la vidange lorsque le niveau de boue est assez élevé (50 %) ;

·         Évitez de jeter n’importe quoi dans les toilettes.