Se rendre aux USA dans le cadre du programme VWP : ESTA

Pexels Quintin Gellar 321159

Les États-Unis, connus pour leur grande population de citoyens et leurs grands espaces, sont en train de devenir une destination encore plus populaire. Avec ce nouveau changement de politique, il est devenu possible de voyager sans avoir besoin d'obtenir des visas de certains pays qui étaient auparavant requis par la loi. Pour entrer en Amérique dans le cadre du "Programme d'exemption de visa" (ou ESTA USA), les touristes n'ont besoin que d'un passeport valable un an après la date d'entrée.

ESTA : Qu'est-ce que c’est ?

Pour voyager aux États-Unis, vous devez d'abord demander à bénéficier d'un programme d'exemption de visa connu sous le nom de Programme d'exemption de visa. Ce nouveau système est disponible pour les pays qui ont été approuvés par les autorités américaines et il permet l'entrée de votre citoyen ou ressortissant sans lui délivrer un véritable visa au préalable.

En réalité, cela signifie que tous les passagers couverts par l'accord, y compris les enfants, devront remplir un formulaire afin que leurs données puissent être saisies électroniquement chez eux avant de monter à bord de tout avion à destination de l'Amérique.

La procédure ESTA doit être effectuée au moins 72 heures avant le voyage. Bien que le délai puisse varier en fonction de votre destination et de votre lieu de départ, il est conseillé aux passagers de remplir leur demande bien avant le départ. En particulier, s'ils ont décidé de voyager avec une compagnie aérienne qui met régulièrement en garde contre les réservations de dernière minute.

Les demandeurs de VWP se demandent souvent s'ils peuvent voyager ou s'ils ont besoin d'un visa. Il est possible qu'il y ait des conditions liées à l'exemption de visa qui nécessite essentiellement un visa USA. Dans ce cas, les voyageurs ne doivent pas ignorer ces conditions et doivent plutôt les considérer comme des éléments nécessaires de leur itinéraire de voyage.

En ce qui concerne les voyages d'affaires, le VWP peut être une excellente option pour ceux qui cherchent à entrer en Amérique. Le programme a cependant certaines limites. Tous vos séjours de plus de 90 jours nécessiteront une demande de visa supplémentaire. Il peut également s'avérer avantageux pour ceux qui souhaitent mieux contrôler la durée de leur séjour de faire une demande de visa B-1/B2.

Pexels Aleksandar Pasaric 618079

Quels sont les critères à remplir pour bénéficier d'un ESTA ?

Les citoyens des 36 pays (y compris la France, la Belgique et la Suisse) peuvent visiter les États-Unis sans visa dans le cadre du programme d'exemption de visa. Tous les demandeurs doivent avoir un passeport valable au moins six mois au-delà de la période de séjour prévue aux États-Unis.

Depuis le 1er avril 2016, tous les demandeurs prenant l'avion pour les États-Unis d'Amérique doivent désormais avoir un passeport biométrique. Ce passeport électronique comprend une puce à microprocesseur qui enregistre vos informations personnelles. Il peut être utilisé dans les aéroports du monde entier pour des raisons d'identification.

Pexels Connor Danylenko 2612113

Quels sont les groupes qui ne sont pas autorisés à obtenir un ESTA ?

La réglementation ESTA précise que certains groupes de personnes n'ont pas le droit de demander un ESTA. Ces personnes qui voyagent en dehors des États-Unis doivent obtenir un visa, tandis que celles qui voyagent à l'intérieur des États-Unis mais qui n'appartiennent pas à l'une de ces catégories refusées devront simplement présenter une pièce d'identité à l'arrivée à la douane. Toutefois, vous trouverez de plus amples informations sur leur site Web si vous souhaitez savoir quels passeports sont considérés comme "acceptables" pour votre voyage.

• Les personnes ayant fait l'objet d'un refus d'entrée aux États-Unis ou ayant été expulsées des États-Unis

• Les personnes ayant déjà violé les restrictions d'entrée aux États-Unis.

• Les personnes ayant déjà commis des actes spécifiques, ayant été arrêtées ou ayant fait l'objet d'une condamnation antérieure pour un crime.

• Les personnes infectées par une maladie transmissible

• Toute personne citoyenne d'un pays membre du VWP qui a voyagé en Irak, Iran, Yémen, Somalie, Syrie, Soudan, Libye depuis mars 2011 (à l'exception des militaires et des diplomates).

• Les citoyens des pays membres du VWP qui ont la double nationalité avec l'Irak, l'Iran, la Syrie ou le Soudan.

A lire aussi : Comment éviter les frais sur les retraits aux guichets automatiques aux USA

 

5/5 - (4 votes)