Combien coûte un compte bancaire professionnel ?

compte bancaire professionnel

En tant qu’entrepreneur, vous devez posséder un compte bancaire dédié à votre activité professionnelle. Cependant, en fonction de votre statut, vous pouvez disposer seulement d’un compte bancaire personnel pour votre entreprise. Découvrez les conditions. Et informez-vous également sur les tarifs standards appliqués lors de l’ouverture d’un compte bancaire professionnel (gestion de compte, opération, contrat VAD avec solution monétique, clôture…). On vous dit tout sur le coût que cela représente que vous choisissiez d’ouvrir un compte bancaire pro dans une banque classique ou en ligne.

Qu’est-ce qu’un compte bancaire professionnel ?

Un compte bancaire professionnel sert uniquement à l’activité financière de l’entreprise pour encaisser et décaisser.

D’autre part, le compte bancaire professionnel dispose de services supplémentaires par rapport à un compte classique. Par exemple, il est possible de recourir à une solution monétique.

Est-ce obligatoire d’ouvrir un compte bancaire professionnel pour les entreprises ?

L’obligation d’ouvrir un compte bancaire professionnel dépend de la forme juridique de la société. Par exemple, un entrepreneur individuel ou micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur) peut utiliser un simple compte bancaire personnel pour gérer l’activité financière de son affaire.

Toutefois, selon le Code du commerce, les entrepreneurs exerçant en entreprise individuelle ainsi que les micro-entrepreneurs sont obligés de posséder un compte bancaire dédié à l’exercice de leur activité professionnelle. Il peut s’agir d’un simple compte courant.

Cependant, en choisissant de ne pas ouvrir un compte bancaire professionnel, ils ne bénéficieront pas des services bancaires dédiés aux entreprises.

A savoir, le Code de la Sécurité sociale (article L.133-6-8-4) accorde au micro-entrepreneur un délai d’un an suivant la déclaration de création de son entreprise pour ouvrir un compte bancaire dédié à son activité.

Attention, lors de l’ouverture d’un compte bancaire pour votre entreprise, les banques vous inciteront plutôt à choisir l’option professionnelle. En effet, le compte entreprise se révèle beaucoup plus rentable qu’un compte particulier pour une banque. Cependant, sachez que vous êtes dans votre bon droit d’ouvrir un simple compte personnel pour votre activité (seulement si vous êtes en entreprise individuelle ou micro-entreprise).

A quoi ça sert vraiment d’ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Posséder un compte bancaire professionnel permet de bénéficier de services supplémentaires, que vous ne pourriez pas avoir avec un compte bancaire personnel. En effet, il y a des options qui se révèlent indispensables pour une entreprise.

En tant que commerçant en entreprise individuelle, mieux vaut ouvrir un compte professionnel, même si cela ne relève pas d’une obligation. Ainsi, vous pourrez disposer d’un contrat vente à distance (VAD) avec votre banque. Et il vous sera alors possible d’encaisser les paiements par carte bancaire dans votre boutique.

D’autre part, posséder un compte bancaire professionnel représente un gage de professionnalisme aux yeux de vos clients.

Combien ça coûte un compte bancaire professionnel ? Les prix.

Côté prix, il existe une différence assez importante entre compte bancaire professionnel et compte personnel. Cependant, les coûts restent variables selon les établissements financiers et vous pouvez tout à fait les négocier.

Pour comparer les comptes professionnels de manière efficace, il convient de lister les produits et services que vous utilisez vraiment. Veillez aussi à prendre en compte cette donnée : les prix annoncés sont hors taxes sur les plaquettes tarifaires. La plupart des produits et services bancaires sont soumis à la TVA. Il faut donc ajouter 20 % au prix HT pour obtenir le prix réel.

A titre indicatif, voici les tarifs standards fréquemment pratiqués par les banques :

  • tenue de compte : entre 30 et 60 euros HT par mois. Les frais de gestion de compte apparaissent sous l’intitulé « arrêté de compte courant » et se présentent sous la forme d’une double facturation cumulative ;
  • commission par opération : entre 0,05 et 0,50 % sur le montant des opérations ;
  • carte bancaire : entre 46 et 63 euros de cotisation annuelle pour une carte à débit différé classique, et entre 130 et 220 euros pour une carte de prestige.

Comptez également les frais divers recouvrant les commissions sur découverts, les virements et prélèvements, etc. Et les frais d’études à la demande (demander un découvert ou une facilité de paiement, par exemple) peuvent aller jusqu’à 200 euros.

A noter : la Banque Postale affiche des tarifs moins élevés que les autres établissements, avec un tarif de 5 euros par mois au titre des frais fixes. Et pour les commissions de mouvement, elle prend 0,05 %.

Les tarifs pour les commerçants

Puis, en tant que commerçant, si vous voulez disposer d’un contrat VAD et d’une solution monétique, comptez les tarifs suivants :

  • frais de mise en service : environ 200 euros HT ;
  • abonnement mensuel : environ 20 euros HT par mois ;
  • transaction : commission entre 0,10 et 0,30 euros HT par transaction ;
  • encaissement : commission entre 0,5 et 1,5 % par transaction.

A savoir : pour réduire les coûts, les banques proposent généralement des offres groupées ou à la carte. Avec la deuxième option, vous ne choisissez que les services qui vous intéressent.

Les autres frais à surveiller

Vous devez également surveiller les frais sur chèques impayés qui sont soumis aux mêmes limitations légales que les comptes des particuliers.

L’assurance perte ou vol des moyens de paiement doit aussi se négocier. La cotisation annuelle se situe entre 25 et 47 euros.

Quant aux frais de tenue de compte inactif depuis plus de 12 mois, ils ne doivent pas dépasser 30 euros par an.

Enfin, pour clôturer votre compte professionnel, que ce soit à votre initiative ou à celle de la banque, vous devrez payer entre 55 et 182 euros.

Les comptes professionnels dans les banques en ligne

Même si l’offre de produits bancaires à destination des entreprises est encore restreinte, il est tout à fait envisageable d’ouvrir un compte professionnel dans une banque dématérialisée.

Parmi les banques en ligne à proposer un compte aux entrepreneurs, il y a Monabanq, Boursorama, ING Direct, Qonto, Anytime, N26

Monabanq fait partie des rares banques en ligne à proposer un compte dédié aux micro-entrepreneurs. Son offre est accessible via un abonnement mensuel de 7 euros, et sans conditions de revenus. L’offre inclut un bordereau de remise de chèques, des alertes SMS ainsi que deux CB optionnelles (pour un ou trois euros par mois). Notez cependant qu’il vous sera réclama un versement initial de 150 euros pour activer votre compte pro.