Comment préparer un long voyage à vélo ?

voyager en vélo

Comme on prépare sa voiture, avant de partir en vacances à l'autre bout du pays, on fait la révision et les réparations nécessaires à son vélo avant de prendre la route. On graisse un peu ici, on teste les freins, la qualité des pédales, on change les pièces affaiblies ou défectueuses. On peut aussi être poussé à changer la selle pour plus de confort.

Cyclotourisme

L'écologie n'est pas qu'une mode mais un esprit et un art de vivre. Partir un week-end ou en vacances à vélo est une formule de plus en plus adoptée par les couples ou les familles, même avec des enfants en bas âge. Le cyclotourisme permet de vivre les vacances à son propre rythme, sans obligatoirement un but précis. On peut dormir en chambre d'hôte ou bivouaquer où bon nous semble. On voyage sans émanation de CO2 sauf…le nôtre !

A lire aussi >> Les Pays-Bas à vélo : mode d’emploi

Itinéraire

Si le but final n'est pas toujours atteint, il est tout de même nécessaire de noter un itinéraire, c'est plus sécurisant, que l'on soit des cyclotouristes confirmés ou en herbe.

L'achat de la carte IGN la plus récente de la région à découvrir est indispensable, à moins d'imprimer le plan. Plusieurs sites permettent de calculer un itinéraire spécialement pour les touristes à vélos : Francevelotourisme.com/itineraire ; Veloenfrance.fr ; Geovelo.fr/france/rides…

Le plan sera inséré dans une sacoche au niveau du guidon. Le GPS pour vélo par exemple ou le téléphone portable muni de l'option GPS pourrait suffire mais on n'est jamais trop prudent, une perte de réseau ou une faiblesse de la batterie nous laisserait un peu dans l'embarras.

A lire aussi >> Progresser en vélo après 40 ans

Les indispensables

Quel que soit le circuit à effectuer, on a besoin d'un minimum de matériel.

Pour le vélo

  • Les chambres à air de rechange sont incontournables si vous n'avez pas opté pour des pneus tubeless. Pour ces derniers, il ne faut pas oublier les rustines. *La pompe à vélo, même pour les pneus Tubeless.
  •  La sacoche de guidon, pour ranger le nécessaire de réparation vélo, le chargeur de portable et surtout avoir la carte sous les yeux, bien à l'abri sous le film plastique du porte-carte.
  • Les doubles ou triples sacoches de vélos à accrocher au porte-bagages. Elles sont imperméables et ont une très grande contenance jusqu'à 35 L.
  • Une selle ou une housse de selle anatomique rembourrée de gel. Le confort est primordial, qui veut voyager loin à vélo prépare son assise.

Pour nous-mêmes

  • Une tenue dans laquelle on se sent bien et qui ne risque pas de se prendre dans les rayons. Pour les longues étapes, un short cycliste est bienvenu. Il peut être rembourré de gel ou simplement très respirant avec cuissard.
  • Un casque est souhaitable mais pas obligatoire pour les enfants de plus de 12 ans et les adultes. Par contre selon l'article R. 431-1-3 du Code de la route, le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans conducteurs ou passagers du vélo.
  • Un chapeau ou une casquette permettant de protéger la nuque du soleil pendant les haltes ou pendant que vous roulez si vous boudez le casque.
  • Un imperméable pour se protéger de la pluie. Ils ont souvent la forme de ponchos et protège le cycliste de la tête aux pieds, seuls les mains et le visage sont encore au contact de la pluie. Des ponchos pour enfants : lapin, grenouille ou canard devraient ravir les plus petits. La protection de vélo est aussi une bonne idée, Roofbi.com en propose une. C'est une capote que l'on installe sur le vélo quand il commence à pleuvoir. Elle ne prend que peu de place et pèse 3kg, elle s'installe en un tournemain, en 2 minutes. Avec un pantalon imperméable, on se retrouve complètement à l'abri. Même le petit sur son siège enfant, à l'arrière est protégé.
  • Les protections solaire et anti-insectes sont aussi très importantes. L'indice 50+ est de mise lorsque l'on doit rester longtemps sous le soleil. Le répulsif corporel est une bonne idée pour le soir quand le soleil est couché, sinon, il vaut mieux le pulvériser sur les vêtements pour éviter les tâches sur la peau (photosensibilisation). Vous serez ainsi à l'abri des piqûres de moustiques.
  • La nourriture et l'hydratation sont vraiment primordiales. Il faut hydrater et nourrir le muscle pour éviter les crampes. Il faut boire pour compenser les pertes d'eau dues à la transpiration et l'évaporation, sans quoi l'on risque la déshydratation et des étourdissements ou un coup de chaleur. Il vaut mieux ne pas abuser des boissons énergisantes qui donnent un coup de fouet sur le moment mais pas sur le long terme. *La crème de massage est un plus pour aider à décontracter les muscles après une journée de vélo.

La remorque pour vélo

Comme pour les voitures ou même les motos, la remorque de transport pour vélo permet d'emmener beaucoup plus d'affaires. Le nécessaire de camping pour les bivouaqueurs ou les campeurs : tente, tapis de sol, gamelles, réchaud…

Comme le rappel le site Veloperf, site spécialisé en matériel de vélo, les remorques pour transporter les enfants sont idéales pour des courtes balades comme pour des grands voyages. Ils sont confortablement installés, avec une ceinture 5 points et peuvent même dormir ou jouer pendant le trajet. Une capote amovible les tient à l'abri de la pluie ou du soleil. Certaines peuvent se convertir en poussette.

Comme elles sont dotées de réflecteurs et de drapeaux, elles sont visibles de loin, la sécurité est ainsi renforcée.

Les animaux ne sont pas oubliés, cette remorque possède tous les avantages de celle pour les enfants, sans les ceintures 5 points.