NIF en Espagne : qu’est-ce que c’est ?

nif espagne

Les ressortissants de la majorité des pays de l’Union européenne se sont vus attribuer un numéro d’identification fiscale ou NIF. Entre autres fonctions, ce numéro permet de mieux identifier les contribuables. C’est ainsi que les Espagnols possèdent un NIF, dont les conditions d’attribution dépendent de leur situation. De leur côté, les étrangers sont détenteurs d’un numéro d’identification comparable.

Qu’est-ce que le NIF en Espagne ?

Ce numéro est attribué aux personnes physiques. Pour les Espagnols résidents, il se compose de huit chiffres, suivis d’une lettre. Quand ils ne sont pas résidents, les Espagnols obtiennent un numéro NIF qui comprend sept chiffres, entourés, au début et à la fin, de deux lettres.

Les personnes ne bénéficiant pas de la nationalité espagnole peuvent solliciter un numéro d’identification fiscale réservé aux étrangers, le NIE. Ce document leur permettra, si elles le souhaitent, d’obtenir un NIF. Les étrangers ne possédant pas de NIE peuvent néanmoins, et sous certaines conditions, se voir attribuer un NIF. Dans les deux cas, le NIF commence, et se termine, par une lettre différente. Il comprend toujours neuf caractères.

Lire aussi >> TVA en Espagne : le fonctionnement

À quoi ça sert ?

Le numéro d’identification fiscale permet, en Espagne comme dans les autres pays qui l’ont adopté, de mieux identifier les contribuables. Il facilite ainsi le travail de l’administration fiscale espagnole, qui peut avoir une vue d’ensemble des personnes assujetties à l’impôt.

Le NIF permet aussi de mieux surveiller les investissements des Espagnols à l’étranger. Par ailleurs, le NIE, qui facilite l’attribution du NIF, est, pour les étrangers, un document souvent indispensable. En cas d’achat immobilier, par exemple, le NIE est obligatoire. Sans ce document, vous ne pourrez pas mener à bien les démarches administratives et fiscales nécessaires à l’acquisition de votre bien immobilier. Beaucoup d’autres démarches requièrent, pour celui qui les entreprend, la possession d’un NIE.

Comment l’obtenir ?

Le NIF est attribué de manière automatique à tous les citoyens espagnols qui, en vertu de la loi, sont obligés, depuis 1992, de posséder une carte d’identité. Cette obligation s’applique aux personnes âgées de 14 ans et plus. Les personnes physiques obtenant un NIF reçoivent en même temps une carte d’identification fiscale, accompagnée d’une lettre de notification. Ce document comporte un code d’identification, qui permet à son possesseur d’en vérifier à tout moment l’authenticité.

Le NIE, réservé aux étrangers, doit être demandé dans le pays de résidence, par l’intermédiaire d’un consulat espagnol, ou, En Espagne même, aux services d’un commissariat national de police. Pour obtenir ce document, vous devrez remplir un formulaire et vous munir d’un ensemble de documents.

Où se trouve le numéro d’identification fiscale ?

Depuis un décret de 2005, le numéro d’identification fiscale doit d’abord être porté sur la carte d’identité. Ce numéro se trouve en bas et à gauche de la nouvelle carte d’identité électronique, mise en place à partir de 2006.

En dehors de la carte d’identité, le NIF doit figurer sur un grand nombre de documents administratifs. C’est le cas du nouveau permis de conduire, qui comprend, toujours au même endroit, la mention du numéro fiscal d’identification. On le trouve également sur les passeports ou les permis de chasse. LE NIF doit encore être porté sur d’autres documents, de nature financière ou professionnelle. La carte de sécurité sociale, délivrée par les services du ministère de la santé, doit, elle aussi, arborer ce numéro.

NIF en Espagne : qu’est-ce que c’est ?
4.3 (85.88%) 34 votes