Stéatose hépatique : les traitements naturels

Stéatose hépatique traitement naturel

Maladie silencieuse, la stéatose hépatique ne concerne pas seulement les personnes qui consomment de l’alcool avec excès. Il existe d’autres causes possibles ainsi que des facteurs de risque. Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement médical pour éliminer une stéatose hépatique, appelée aussi maladie du foie gras. Cependant, il y a de nombreuses solutions alternatives. Outre le changement de mode de vie en termes d’habitudes et de régime alimentaire, des remèdes naturels permettent de stopper l’évolution de la maladie. Découvrez lesquels.

Qu’est-ce que la stéatose hépatique ?

La stéatose hépatique est plus connue sous son autre nom, la maladie du foie gras. Cette pathologie correspond à une accumulation de graisse dans le foie.

Il faut distinguer la stéatose simple et la stéatose diffuse, ou sévère. Dans le premier cas, les cellules hépatiques ne sont pas endommagées. Il s’agit donc d’un stade bénin. Et en cas de stéatose diffuse ou sévère, l’ensemble du tissu hépatique est touché. Le stade avancé de la maladie est alors atteint.

Les symptômes

La stéatose hépatique est une maladie silencieuse car elle s’avère asymptomatique. Il est donc conseillé d’effectuer un dépistage si vous cumulez les facteurs de risques.

Notez que la crise de foie n’a rien à voir avec la stéatose car le foie n’est  pas en cause dans l’apparition de la maladie. Il ne souffre d’aucun dysfonctionnement en cas de stéatose hépatique.

Les causes

Plusieurs causes expliquent la survenue d’une stéatose hépatique :

  • une consommation excessive d’alcool. Cependant, la maladie peut tout à fait apparaitre en dehors de toute consommation d’alcool. On parle alors de stéatose hépatique non alcoolique. Cette forme de la pathologie est d’ailleurs la plus courante en France ;
  • un syndrome métabolique (diabète, surpoids, obésité, hypertension artérielle, hypercholestérolémie) ;
  • une alimentation trop riche en sucre ;
  • la prise de certains médicaments tels que des corticoïdes ;
  • enfin, la grossesse représente un facteur de risque. Très rare, il peut toutefois être potentiellement fatal pour la mère et l’enfant.

Les traitements naturels d’une stéatose hépatique

Les bons réflexes à adopter

Le traitement de la stéatose hépatique passe avant tout par la résolution de son origine. Si l’alcool est la cause de la maladie, il faut en supprimer sa consommation. Et en cas de syndrome métabolique, il convient d’adopter des mesures hygiéno-diététiques (activité physique, régime alimentaire adapté…).

Un régime alimentaire adapté

En cas de stéatose hépatique, il est préconisé d’adopter un régime alimentaire particulier :

  • à base d’aliments à indice glycémique bas et d’oméga -3 ;
  • d’éviter les graisses saturées et trans ainsi que les produits sucrés ;
  • manger plus de légumes et de fruits frais ;
  • consommer des lipides sains (huile d’olive, fruit sec, poisson gras…) ;
  • limiter sa consommation de viandes grasses et charcuterie, pas plus de deux par semaine ;
  • limiter sa consommation d’alcool.

Perdre du poids

Si la maladie du foie gras trouve son origine dans un surpoids ou obésité, il est important de perdre progressivement du poids. Essayez de perdre entre 500 grammes et 1 kilo par semaine. Attention à ne pas perdre trop de poids d’un coup pour éviter les complications.

Pour perdre des kilos, il faut suivre un régime équilibré et pratiquer une activité sportive régulière. Ne vous imposez pas de régime alimentaire strict et ne prenez pas de compléments alimentaires censés faire maigrir.

Pratiquer une activité sportive quotidienne

En pratiquant une activité sportive tous les jours, vous pourrez perdre des kilos ou stabiliser votre poids. Et l’exercice physique vous aidera également à améliorer votre circulation sanguine, ce qui visera à mieux répartir la graisse sur l’ensemble de votre corps.

Si vous n’avez pas pratiqué de sport depuis longtemps, commencez par une activité légère (par exemple, trente minutes de marche par jour). De manière progressive, augmentez la durée de votre exercice.

D’autre part, mieux vaut pratiquer des exercices d’endurance qui font travailler le cœur. Parmi eux, la marche rapide, le vélo ou encore la natation. Évitez plutôt la musculation qui ne fera que développer votre masse musculaire.

Faire attention aux médicaments absorbés

Dans la limite du possible, évitez la prise de médicament inutile. Certains d’entre eux possèdent un impact négatif sur le foie et affaiblissent les fonctions hépatiques.

Parmi les médicaments à proscrire, il y a les analgésiques comme l’aspirine ou l’ibuprofène, les antibiotiques, le viagra, les psychotropes, les contraceptifs oraux…

La vitamine E

Cette substance possède des effets bénéfiques sur une stéatose hépatique. Prenez des gélules de vitamine E pour cicatriser le foie touché par la maladie du foie gras.

Extrait de Chardon Marie (artichaut sauvage)

Quotidiennement, prenez un complément alimentaire à base de Chardon Marie ou utilisez cette plante en infusion. Vous avez aussi la possibilité de mettre dix gouttes d’extrait de ce remède naturel dans un verre d’eau.

D’après certaines recherches, ce produit naturel permet d’améliorer les fonctions hépatiques. Et le foie se régénère plus facilement en se débarrassant des excès de graisse.

Le thé vert

Le thé vert possède une action bénéfique contre la stéatose hépatique. Vous pouvez le consommer sous forme de tisane à hauteur de deux à trois tasses par jour ou de compléments alimentaires.

Le radis noir

Cet aliment représente un bon draineur du foie. Il favorise l’élimination des toxines et des déchets qui peuvent l’encombrer. Vous pouvez consommer le radis noir sous plusieurs formes : cru, râpé, cuit, dans une préparation culinaire ou coupé en lamelles.

Le pamplemousse

Ce fruit favorise la détoxification hépatique. Il se consomme aussi bien en jus frais pressé qu’entier, en entrée. Mettez-le au menu le plus souvent possible car il s’agit d’un remède naturel efficace en cas de maladie du foie gras.

Une thérapie comportementale et cognitive

Les personnes qui souffrent de stéatose hépatique doivent modifier leur mode de vie. Ce changement nécessite un accompagnement prolongé sous la forme d’un projet thérapeutique. Votre médecin traitant vous aidera à fixer des objectifs et des bilans d’étapes vous permettront de faire le point sur votre progression.

Dans cette optique, un accompagnement psychologique peut être le bienvenu. Une thérapie comportementale et cognitive permet d’atteindre plus facilement les objectifs visés.

Plus de traitements naturels :

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.